COVID-19 : Annonce importante, en savoir plus
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
DESTINATION

Mon premier voyage solo en Suisse !

article-photo-241
profile-photo-10610

Les opinions exprimées dans cet article sont propres à l'auteur·e.

Vous aimez cet article ? Partagez le :

Il m’en aura fallu du temps pour partir seule à l’aventure et découvrir de nouvelles contrées !

Partir en solitaire demande une sacrée dose de courage. C’est la Suisse qui fut ma première destination de voyage solo

Je vous embarque avec moi dans mes souvenirs de juin 2019 !


<h2>Pourquoi j’ai choisi de visiter la Suisse ?</h2>
Envie de partir seule oui, mais pas non plus à l’autre bout du monde !

Le but était vraiment de faire un essai sur une première destination en-dehors de la France mais en restant proche. Ça tombe bien, la Suisse n’est qu’à 2 heures de vol de Bordeaux !

Figurez-vous que ce voyage s’est présenté à moi plus par opportunité que par désir. 
Quand je m’imaginais "voyage" je ne pensais pas vraiment à la Suisse. La seule chose qui aurait pu vraiment me motiver, ç'aurait été le chocolat car j’ai une vraie addiction pour le chocolat ! 

Non, le voyage évoque en moi depuis longtemps l’évasion, l’exotisme, les grands espaces, une autre culture que la mienne, bref ! La Suisse a, cependant, de grands et magnifiques espaces naturels et la Suisse du nord une culture allemande prononcée de par sa proximité avec le pays germanique. 

C’est suite à l’union de deux êtres, habitant près de la frontière franco-suisse, que j’ai eu l’idée de visiter la Suisse

À seulement 2h30 de train me voilà arrivée à Bâle, première étape de mon séjour solo !


<h2>Découverte de Basel, capitale culturelle de la Suisse</h2>
Münsterplatz.jpeg

Bâle, ou Basel en allemand, se situe au nord-ouest de la Suisse dans le canton de Bâle-Ville.

Bâle est la 3ème ville la plus peuplée de Suisse après Zurich et Genève. Traversée par le Rhin, Bâle est considérée comme la capitale culturelle suisse. En effet, en parcourant la carte touristique de Bâle, je me suis rendue compte à quel point il y avait beaucoup de musées ! Bâle est appelée “la ville aux 40 musées”.

Je suis restée 3 jours à Bâle et je n’avais pas pour idée de faire tous les musées de la ville !

Je voulais aussi découvrir à pied la rive gauche et la rive droite de Bâle. J’ai visité gratuitement une galerie photo où exposaient des photographes du monde entier, ainsi que le Musée des Cultures situé dans la vieille ville sur la place de la Cathédrale.

Maison typique de la suisse.jpeg

En 3 jours j’ai beaucoup marché car je voulais vraiment voir un maximum d’endroits. 

Heureusement pour moi, il a fait à peu près beau sauf le 1er jour il pleuvait comme du crachin breton, mais j’étais équipée donc ça ne m’a pas arrêtée !


Ce que j’ai visité et qui m’a le plus marquée à Bâle

Vue sur la cathédrale de Bâle.jpeg
  • L’Hôtel de Ville sur la place du marché : Rathaus Basel-Stadt avec ses couleurs, ses dorures, ses fresques incroyables et son architecture style gothique-renaissance ;
  • Le vieille ville avec ses rues pavées, ses anciennes maisons et demeures bourgeoises ;
  • La cathédrale protestante Notre-Dame de grès rouge sur sa place Münsterplatz ;
  • La balade au bord du Rhin ;
  • La vitesse du courant du Rhin ;
  • Le quartier Saint-Alban ;
  • La propreté de la ville ;
  • L’influence artistique ;
  • Le côté cool et ouvert des habitants.

Quartier Saint-Alban.jpeg


Les canoës du Rhin.jpeg


Ce que j’ai trouvé pratique à Bâle

  • La gratuité des transports pour les touristes qui logent à Bâle (même chez l’habitant);
  • La proximité des points touristiques ;
  • La facilité de visiter la ville à pieds ;
  • Le tramway et ses nombreuses lignes desservant aussi bien le centre que les quartiers résidentiels.


<h2>Direction Lausanne en Suisse romande</h2>
Après 3 jours de marche intensive à Bâle, je poursuis mon périple solo en direction de la Suisse Romande et de la capitale du canton de Vaud : Lausanne.

Il m’aura fallu 3h de trajet en train pour y parvenir et ça a été l’occasion pour moi de reposer mes jambes !

De tout le trajet je n’ai pas pu détacher mes yeux du paysage tellement je le trouvais beau ! J’ai aperçu quelques vallées du Jura français puis le train a poursuivi tranquillement sa route jusqu’à arriver sur les hauteurs du Lac Léman.
Sous mes yeux ébahis, j’ai admiré la beauté du panorama surplombant le lac et en passant à travers les vignobles des Terrasses de Lavaux, classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Franchement, je ne m’attendais pas du tout à une telle vue ! 
Je crois que j’étais la seule touriste dans le compartiment du train car j’ai été la seule à me lever de mon siège, train en marche, pour prendre des photos ! En plus, le temps était radieux avec un gros soleil. Quel apaisement !

Il faut dire que la Suisse en plein mois de juin est un vrai régal ! Le soleil brille, il fait bon et beau (sauf si tempête sur le lac, ce que j’ai vécu de plein fouet).

Lausanne1.jpeg
Lausanne est carrément plus sportive comme ville que Bâle !
Il y a davantage de dénivelé car Lausanne a été construite sur 3 collines ! J’ai compris que j’étais dans une ville sportive et que son titre officiel de “capitale olympique” lui allait à merveille ! 

À vrai dire, je n’ai pas réfléchi longtemps à prendre la décision de faire le plus de visites à pied, car le prix du billet de bus est très cher !
J’ai pris le bus le premier jour où je suis arrivée pour rejoindre mon logement et déposer mes affaires ainsi qu’au retour de ma trèèèès longue balade le long du lac.

Lausanne5.jpeg

Balade le long du Lac Léman

Je voulais voir ce grand espace aquatique de près car j’avais encore en tête les images du train. Surtout qu’il faisait super beau et je ne voulais pas remettre la balade au lendemain par peur d’un changement brutal de temps !

Sac à dos, bouteille d’eau et appareil photo préparés, je pars pour … 4 heures de balade ! Autant vous dire que le soir je suis arrivée sur les rotules à l’appartement !
Ce n’était pas du tout prévu et d’ailleurs je me suis laissée porter au gré de la balade. À chaque fois, je voulais voir ce qui se cachait derrière tel ou tel coin.

Lausanne6.jpeg
Ce jour-là j’ai fait plein de photos ! Cette balade était vraiment apaisante.

Sur le chemin, j'ai fait un détour par le Musée Olympique et son parc surplombant le lac. Je n’ai pas fait l’expo, car déjà c’était pas prévu dans mon budget, et je voulais surtout être dehors.


Découverte de la vieille ville de Lausanne

Je suis restée 3 jours à Lausanne aussi.

Le deuxième jour j’ai décidé de visiter la ville et là aussi j’ai pu muscler mes mollets !

Je suis passée par différents quartiers. De l’ancienne ville avec sa cathédrale en hauteur surplombant le Lac Léman, à la ville moderne et ses commerces.

J’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de jeunes à Lausanne. La ville abrite pas mal de belles écoles supérieures dont l’école polytechnique fédérale et aussi l’université. À elles seules, elles comptent pas moins de 26 000 étudiants par an.

Je dirais que Lausanne est une grande ville (420 000 habitants environ) qui bouge pas mal.
Les gens aiment sortir entre amis, se promener, faire les magasins, et ont une vie sociale épanouie.


Peur sur la ville !

Le dernier jour à Lausanne a été, comment dirais-je … tempétueux !

C’était annoncé et je le savais.
Donc, le matin tant qu’il faisait beau, dernier petit tour au Lac jusqu’en milieu d’après-midi.
Puis, le temps s’est gâté et la tempête est arrivée rapidement sur la ville. Les montagnes côté français de l’autre côté du lac étaient couleur encre et le lac pareil. 
Je n’y ai pas échappé ! 

Je suis rentrée du bas de la ville jusqu’en haut (là où je logeais) du mieux que j’ai pu, sachant que je devais récupérer un plat "Too Good To Go" dans un resto indien en plein cœur de la ville ! 
Bref, au bout de 2 heures je suis arrivée complètement trempée à la maison et mon hôte a bien ri de me voir arriver comme ça ! 

Je m’en souviendrai de cette dernière journée à Lausanne !


<h2>Fin du périple à Genève</h2>
Embarcadères Genève.jpg
Mon petit séjour suisse se termine à Genève où j’y passe la journée avant mon retour en France.

Je suis arrivée le matin à Genève en covoiturage par le Lac Léman. J’ai fait le tour de la baie jusqu'à arriver de l’autre côté, ensuite je me suis mise en direction du vieux Genève pour visiter les ruelles typiques, voir les maisons d’époque ainsi qu’une église protestante.

J'ai remarqué qu'il existe pas mal d'activités nautiques autour du Lac Léman à Genève mais aussi à Lausanne (voiles, bateaux, croisière entre la France et la Suisse, pédalos) ce qui m'a rappelé un peu la côte Atlantique.

Activités nautiques Lac Léman.jpg


Genève1.jpg



Vue de l'autre côté de Genève.jpg
Après, je suis redescendue par la ville moderne (d’ailleurs le contraste est saisissant), avant de me diriger vers la gare direction l’aéroport.

Juste avant d’arriver à la gare, j’ai découvert une rue très surprenante, contrastant totalement avec l’ambiance de la ville d’affaires.
Une rue avec des volets hauts en couleur, une ambiance un peu LGBT, peace and love comme à San Francisco.
Bref, j’ai adoré !
Je n’avais pas encore vu de “fête” en Suisse. C’est vrai que le pays est réputé pour être assez calme en règle générale et les gens sont plutôt discrets.

Le Genève moderne.jpg


Rue colorée Genève.jpg
En 10 minutes de train, j’arrive à l’aéroport international de Genève qui est immense !

Si mes souvenirs sont bons, j’avais mis 20 minutes à pieds du quai de la station jusqu’à l’enceinte principale de l’aéroport !

Bien sûr, je passe par la boutique du chocolat car hors de question de rentrer en France sans chocolat suisse ! Je n’avais pas beaucoup de place dans mon sac à dos, mais ça, c’est rentré sans aucun problème !

Quelle a été ma surprise aussi lorsqu'au décollage, mon avion est passé au dessus du lac et qu'en faisant demi-tour en direction de la France j'ai compris que l'énorme massif culminant au dessus des autres montagnes que je voyais au loin n'était autre que celui du Mont-Blanc !

La vue était hyper bien dégagée et c'était absolument magique. J'en garde un souvenir très ému.

Vue sur le Mont-Blanc.jpg

<h2>Conclusion :</h2>
Cette première expérience m’a beaucoup appris sur moi-même ! Le fait de voir que j’étais capable de très bien m’en sortir seule et surtout de le vivre avec détachement

Finalement, quand on a une facilité à aller vers les autres, ce n’est plus un problème de voyager seule. 
Je me suis bien débrouillée dans l’ensemble mais quand j’ai eu besoin de faire appel aux habitants, que ce soit à Bâle ou à Lausanne, je n’ai eu aucun mal à le faire. 

À Bâle, j’ai parlé anglais pendant 3 jours car là-bas on parle le suisse allemand. Je sais qu’il y a des frontaliers français à Bâle mais ils devaient tous être au travail hahaha ! 
Et à Lausanne et Genève on peut parler français sans aucun problème.

Et vous la Suisse, vous connaissez ?

Si vous le souhaitez, j'avais rédigé un article de ce premier voyage solo sur mon blog. Si l'envie vous dit de le consulter, je vous insère le lien >
Article Suisse Blog Julie Beraut

Merci pour votre passage,
Julie

Julie_300px.jpg

ITINÉRAIRE| ROAD TRIP| VOYAGE
Vous aimez cet article ? Partagez le :

Articles de la même autrice

Articles suggérés

Retour au blog