LA VOYAGEUSE TEAM

Mes conseils d’experte pour construire un bon article

article-photo-298
profile-photo-18943

Les opinions exprimées dans cet article sont propres à l'auteur·e.

Vous aimez cet article ? Partagez le :

Écrire un article c’est plutôt compliqué quand on y pense, rédiger de telle ou telle manière, respecter un style, une grammaire, tout plein de petits détails à ne pas oublier pour construire un beau récit. 

Vous avez envie de devenir rédactrice pour La Voyageuse et de vous amuser en partageant vos récits de voyage, anecdotes etc. mais bien rédiger à l’air d’être très complexe ?

Et si on faisait ça dans les règles de l’art ?

Je vous ai préparé mes 10 meilleurs conseils pour écrire des articles comme une pro !

Il vous suffit juste de vous lancer et de vous laisser guider. Peut-être que vous découvrirez même vos propres astuces pour rédiger un beau récit.

Prêtes ? À vos plumes !


<h2>1ère étape - Choisir un angle d’approche</h2>

A partir de ce qu’on a envie de dire, il faut constituer une ébauche de titre pour connaître l’angle qu’on va développer par la suite.

Exemple : Je veux écrire un article sur “partir en solo”.

Plutôt “Comment partir en solo”,  “Pourquoi partir en solo” ou “Où partir en solo” ?
Angle différent à déterminer selon les attentes des lectrices, selon son inspiration, selon les recherches majoritaires associées…


<h2>2ème étape - Réfléchir à une structure globale</h2>

Une fois qu’on a le titre et l’angle d’approche, il faut réfléchir au squelette de l’article pour voir ce qu’on va développer en écrivant.

Une ossature, c’est fondamental pour que tout le reste tienne.

Titre choisi : “Pourquoi partir en solo ?”

Comment va s’articuler l’article autour de cette question ? On peut écrire chaque raison à la suite l’une de l’autre par exemple.
Raison n°1 : Pour s’émanciper
Raison n°2 : Pour se reconstruire
Etc… On obtient ainsi une liste de sous-titres qui vont permettre de constituer une ossature générale.


<h2>3ème étape - Rédiger une première introduction</h2>

Cette étape permet de savoir quelle direction on va prendre. Écrire un premier jet permet d’expérimenter différentes tournures de phrases, différentes approches pour développer l’article.

On peut ensuite voir ce qui nous semble le plus attractif, le plus inspirant et en fonction, réadapter l’introduction sur cette nouvelle idée.

Titre choisi : “Pourquoi partir en solo ?”

J’écris un 1er jet comme ça, à froid, pour voir ce que je peux dire sur le sujet.
 
“Partir solo c’est une véritable évasion, une expérience unique… Une invitation au voyage.”

Tiens, “invitation au voyage”, c’est pas mal comme expression, c’est imagé et il y a plein de choses à développer sur ce thème. 
Donc je vais réécrire l’introduction en imaginant toute une invitation au voyage.
“Je vous invite à voyager avec moi autour des 7 différentes raisons de partir en solo. Vous trouverez bien une destination adaptée à votre besoin.”


<h2>4ème étape - Écrire la suite de l’article selon la thématisation choisie</h2>

Quand l’introduction semble bien construite, on peut commencer à rédiger le reste de l’article selon le thème qu’on a choisi.

En fait, il faut créer une sorte de thématisation de l’article et s’y tenir du début à la fin. La thématique, ça aide à l’écriture et aussi à la compréhension des lectrices qui seront plus facilement captivées.

La thématisation peut (et doit) être poursuivie jusque dans les sous-titres.

Thématisation choisie : Invitation au voyage autour des raisons qui poussent à partir en solo

Destination n°1 : L’île de l’émancipation
Destination n°2 : Le continent de la reconstruction
Destination n°3 : La route du Soi


<h2>5ème étape - Garder en tête l’aération du texte</h2>

En termes d’outils rédactionnels, au-delà de la thématisation, il est important de bien aérer le texte. 

Sauter des lignes, faire des retours à la ligne, structurer le texte avec des bullets points, des tirets, des mots en gras…

Destination n°1 : L’île de l’émancipation

Celle-ci, c’est mon île préférée.

L’émancipation est effectivement une excellente raison de partir en solo :

  • S’affranchir du quotidien

Quand on est une femme, on subit trop de pressions et il faut savoir s’en défaire.

  • Être indépendante

Il faut pouvoir montrer aux autres qu’on sait se débrouiller par nous-mêmes.

  • Se prouver sa force

Faire preuve d’autonomie permet de réaliser combien on peut être forte dans un quotidien où peu de choses nous laissent l’occasion de le démontrer.


<h2>6ème étape - Être interactif avec les lectrices</h2>

Poser des questions aux lectrices, jouer avec elles en faisant des sous-entendus et des remarques implicites, partager son expérience et son vécu, donner son avis et inviter à la réflexion… 

Il faut instaurer un dialogue, même si c’est un article et que techniquement, on ne peut pas y répondre. Elles doivent avoir l'impression qu'on s’adresse bien à elles.

Destination n°2 : Le continent de la reconstruction

Franchement, avec tout le respect que je dois à Notre Dame, je n’ai pas envie de mettre 50 ans à me rebâtir...

Je ne sais pas vous, mais moi, je compte bien tout faire pour rapidement me reprendre en main. 

Alors, que diriez-vous de vous arrêter quelques instants sur le continent de la reconstruction pour une entrevue privilégiée avec vous-même ?


<h2>7ème étape - Tout assumer, tout le temps</h2>

Quand on donne son point de vue ou quand on fait une mauvaise blague, on doit y aller à fond et pas dans la demi-mesure. 

On se souvient toujours plus d’un avis tranché, différent, osé et assumé que d’une incertitude qui au final n’apporte rien de plus au débat.

On peut donc y aller avec les blagues : mieux vaut une dizaines de mauvaises blagues et assumer ce côté décalé qu’en glisser une seule qui mettra mal à l’aise.

Destination n°3 : La route du Soi

Vous connaissiez le chemin de la soie mais en partant solo, vous découvrirez la route du Soi : vous arpentrez différentes pistes qui vous conduiront jusqu’à celle que vous êtes réellement.

Le Soi est une étoffe précieuse, il faut en prendre soin...


<h2>8ème étape - Être un petit rayon de soleil</h2>

Dans son écriture, il faut être positif, faire rêver, motiver, inspirer, encourager… 

Bien sûr, tout dépend du thème : pour les violences faites aux femmes, mieux ne pas trop être enthousiaste sur le sujet.

Mais autrement, il est préférable de ne pas provoquer de la peur ou de l’inquiétude (même si on essaie d’y répondre après pour rassurer), au contraire : il faut veiller à toujours donner de l’espoir.

Don’t : Partir en solo ça fait souvent peur, parce qu’on ne sait pas ce qui nous attend. Quoi de plus effrayant que de partir à l’inconnu ?

Do : Partir en solo, c’est un projet exaltant, parce qu’on découvre de nouveaux horizons. Quoi de plus stimulant que de partir à l’aventure ?


<h2>9ème étape - Changer régulièrement de ton</h2>

Faire des blagues c’est bien, mais être poète, ça l’est aussi.

Mieux vaut éviter de se retrancher exclusivement dans l’humour ; faire varier les tons c’est bénéfique, ça empêche l’ennui et ça montre aussi la qualité de l’écriture qui n’est pas monotone.

Donc il ne faut pas hésiter parfois à faire une structure plus littéraire après une bonne blague. On peut aussi utiliser des images, des comparaisons, pour éveiller les sens et apporter “une texture” à l’écriture.

Partir solo c’est pour moi bien plus qu’un voyage: on découvre des paysages incroyables, de personnes merveilleuses, et alors on construit de chaleureux souvenirs qui nous réchauffent au creux des plus froids hivers.

Partir solo, c’est cette cheminée qui crépite quand on a froid, quand on est fatigué, quand il fait sombre. Le souvenir d’une lueur qui palpite en nous et qui nous donne la force de continuer.


<h2>10ème étape - On recommence !</h2>

Plus on écrit, plus ces étapes deviennent naturelles, plus on a d’idées pour la suite.

Un peu comme un cercle vertueux : on expérimente, on essaie, on devient créatif alors on expérimente encore plus et on développe un style propre à soi, fluide et efficace.

Alors on persévère, on essaie, et on recommence.

MODE DE VIE| VOYAGE
Vous aimez cet article ? Partagez le :

Articles de la même autrice

Articles suggérés

Retour au blog