DESTINATION

Le Québec, destination idéale pour voyager solo

article-photo-361
profile-photo-21074

Les opinions exprimées dans cet article sont propres à l'auteur·e.

Vous aimez cet article ? Partagez le :

Le Québec, cette région du Canada où les grands espaces verts et la nature sont présents à perte de vue, où l’on mange les meilleures poutines et où les gens sont si chaleureux… Mais est-ce une réalité ou un mythe ? La Belle Province fait souvent rêver, mais est-ce vraiment une destination idéale pour voyager solo ? 
Curieuse dans l’âme, je me suis posée la question et j’ai voulu en savoir plus. Alors avant de préparer mon sac à dos et de trouver un hébergement gratuit, j’ai pris le temps d’interroger Diane québécoise d’origine et hébergeuse sur La Voyageuse et Sandrine, française vivant au Québec depuis plus de 25 ans et voyageuse de longue date. 

Entre conditions de la femme, incontournables de la région et différence avec la France, Diane et Sandrine ont gentiment prit le temps de discuter avec moi sur cet endroit qui en fait rêver plus d’un.

Voyager solo.png

<h2>Qu’est-ce qui vous plait le plus dans la région ?</h2>

Diane vivant à Laval m’explique que les activités sont nombreuses dans la ville, tout le monde y trouve son compte. Que vous vouliez découvrir la nature en vous baladant dans les nombreux parcs et jardins comme Le Jardin des Sculptures, Parc Bernard-Landry, le Centre de la nature... ou vous mettre au sport avec un cours de yoga, c’est possible à Laval. Pour faire plaisir à tout le monde, des spectacles sont organisés au moins 3 fois par semaine, de quoi ravir les mordues de la scène. 

Diane vous conseille également de visiter la célèbre maison de Félix Leclerc à Vaudreuil-Dorion. Classée monument historique, on y retrouve une exposition permanente et un lieu chargé d’histoire d’un homme qui a marqué la culture québécoise. Ça en vaut clairement le détour ! 

visite-québec.PNG
Quant à Sandrine, ce qu’elle apprécie au Québec, c’est la sécurité en tant que femme. “Je suis une femme libre, je peux sortir sans avoir peur, je n’ai pas peur le soir quand je suis seule.” Maman, Sandrine me raconte aussi que les enfants au Québec jouent dans la rue, vont à l’école tous seuls, “Ils sont toujours dehors et il n’y a aucune crainte”.

Vous ne risquez pas de vous ennuyer entre les activées sportives et la découverte de la nature. En plus de ça, comme nous le décrit Sandrine, la sécurité est de mise, surtout quand on est une femme. Un point qui fait d’autant du Québec une destination idéale pour voyager solo.


<h2>Quels sont pour vous les endroits à ne pas rater ?</h2>

Sandrine me dit que la province de Québec est très vaste, il y a plein de régions magnifiques, mais la Gaspésie reste une région extraordinaire. Située au centre-est du Québec et entourée par  le fleuve Saint-Laurent, golfe St-Laurent et la baie des Chaleurs, vous pouvez y camper et faire des randonnées qui vous couperont le souffle notamment dans le Parc National de la Gaspésie.


Si vous êtes plus urbaine, la ville de Montréal est une ville à taille humaine avec un centre dynamique, des bars partout, des festivals… Et en tant que voyageuse solo timide, vous serez sûre de faire des rencontres en appliquant nos conseils. En plus de ça, Diane m’explique que les québecois sont très avenants, ils n’hésiteront pas à venir vous parler s’ils vous voient perdue dans les rues montréalaises “On va l’approche des gens très facilement, si on voit quelqu’un qui semble chercher quelque chose on viendra l’aider” 

Pour les plus sportives d’entre vous, Montréal est aussi une ville où on vit beaucoup dehors en été comme en hiver, car il y a pleins d’activités. Vous pouvez faire du patin à glace, de la patinoire, du ski de fond tout en restant dans la ville. “Tout tourne autour de la nature, il n’y a pas besoin de beaucoup sortir de la ville pour marcher dans les bois” m’a confié Sandrine.

montréal.PNG
Je ne sais pas vous, mais toutes ces activités me semblent faire partie des bonnes raisons de partir en vacances solo. Mais en tant que voyageuse solo, qui ne connaît pas la région, est-ce aussi sûr qu’il n’y paraît ? Sandrine et Diane ont répondu à cela.


<h2>Est-ce que vous pensez que c’est simple pour une femme de voyager seule là-bas ?</h2>

“Je pense qu’il y a peu d’endroit dans le monde où les femmes sont le plus en sécurité”

Au moment où je l’ai appelé, Sandrine venait de traverser le Canada d’Est en Ouest, en solo, en voiture. Une magnifique aventure que j’ai eu plaisir à entendre. “J’ai fait plus de 15 000 km en voiture, j’y ai même dormis et dans les bois. Est-ce que je dormais avec ma machette ? Oui ! Mais on n’est jamais trop sûr avec les ours !” 
Elle est allée jusqu’en Colombie-Britannique, à Vancouver et a rencontré des gens tous aussi chaleureux les uns que les autres. “J’ai rencontré pleins de voyageuses solo au Québec et elles n’avaient pas peur”

vancouver.PNG
Partir en road-trip au Canada ça à l’air génial. Même si ça inclut dormir à côté des ours… Je pense que je préfère tout de même être hébergée chez l’habitante, histoire de faire une vraie rencontre authentique. Avec La Voyageuse par exemple, si je voyage en solo, je peux être hébergée gratuitement chez des femmes de confiance aux profils vérifiés. Une rencontre amicale pour le simple plaisir d’aider. 

devenir hébergeuse.png


Française de naissance, je voulais savoir qu’est ce qui différencie la France du Québec et qui en fait une destination idéale pour voyager solo ? Sandrine ayant vécu en France m’a répondu.


<h2>Quelles sont pour vous les différences majeures entre la France et le Québec ?</h2>

Sandrine vivait à Paris avant de s’installer au Québec, elle a l’occasion d’y retourner de temps en temps et remarque que la vie n’est pas la même dans ces deux lieux, surtout pour une femme. “Il y a pleins de différences avec Paris, mais la plus grande, c’est la sécurité des femmes.” Elle me raconte que dans le métro par exemple, elle est moins à l’aise tandis qu’au Québec elle n’a pas ce souci, elle ne s’y est jamais sentie autant en sécurité. 
Cela s’explique aussi par le fait que Paris soit une grande ville, et bien que le Québec reste une région très vaste, elle est beaucoup moins peuplée que la capitale française. “Alors évidemment, au Québec il y a des quartiers plus dangereux, plus “chaud” mais on ne risque pas grand-chose” m’explique Sandrine.

Le Québec est la province ou l’indice de criminalité est le plus bas au Canada et a connu une forte baisse au cours des 10 dernières années, cela ne m’étonne donc pas quand Sandrine me dit qu’elle s’y sent mieux qu’en France. 

Un ressenti plutôt positif sur la région de leur côté qui donne envie de s’y aventurer. Mais avant cela, je leur ai demandé un dernier conseil pour une voyageuse solo... 


<h2>Quels conseils donneriez-vous à une voyageuse solo qui part au Québec ?</h2>

“Il faut venir au Québec pour découvrir la nature”. À quelques heures seulement des grandes villes, vous trouverez des paysages grandeurs natures, à couper le souffle ! Pour les amoureuses de la nature, c’est parfait pour en prendre pleins les yeux. Que ce soit les parcs, les forêts ou les lacs et rivières emblématiques dans la région, vous serez forcément servie. Sandrine m’explique que “La baignade en pleine nature, c’est un sport, c’est culturel ! Il faut se baigner dans les rivières, dans les lacs… ”

lac-québec.PNG
Le Québec est aussi connu pour ses routes mythiques, offrant un panorama authentique et montrant l’immensité de la province. Il est très facile d’y louer une voiture, ou alors si vous préférez, vous pouvez prendre les transports en commun dans les grandes villes comme “le métro qui est très sécuritaire”. 
Diane m’explique que le REM (Réseau express métropolitain) qui est un nouveau mode de transport type métro surélevé, verra le jour en 2022, il sera directement relié à l’aéroport et facilitera les déplacements dans la ville, ce qui sera bien utile pour les voyageuses qui ont choisis le Québec destination idéale pour voyager solo.

En tant que voyageuse solo et surtout femme, la sécurité ne semble pas être une préoccupation majeure au Québec, nous l’avons vu avec les retours de Diane et Sandrine, à leurs yeux, il n’y a pas d’autre endroit où vous vous sentirez plus en sécurité. 

Après de tels éloges de la Belle Province, j’ai bien envie de m’y tester ! 

En route pour préparer mon sac, trouver une hébergeuse chaleureuse et me faire ma propre expérience et ma propre idée de l’endroit.

Et si vous aussi vous voulez tenter l’aventure et vivre le rêve canadien, n’hésitez plus ! Retrouvez les hébergeuses québécoises sur la carte et partez barouder en solo. 

Maintenant que l’on sait que le Québec est l’une des destinations idéales pour voyager solo, qu’en est-il des autres pays ? 

AVENTURE| CULTURE LOCALE| VOYAGE
Vous aimez cet article ? Partagez le :

Articles suggérés

Retour au blog