CONSEILS & ASTUCES

Comment voyager pas cher ?

article-photo-363
profile-photo-19003

Les opinions exprimées dans cet article sont propres à l'auteur·e.

Vous aimez cet article ? Partagez le :

 Ah le voyage, en solo ou non ça reste un luxe, entre les frais de déplacements, de logement, nourriture et j’en passe, on se retrouve vite à dépenser tout son salaire du mois pour une petite semaine de vacances au soleil en déconnexion totale.

Mais alors pourquoi tant de gens continuent de partir et surtout comment fait Anne-Cécile la nouvelle stagiaire au salaire qui va avec, pour profiter aussi souvent d’un break dans des endroits splendides ?

C’est bien simple, elle fait des concessions et reste à l’affut des bonnes affaires, parce que voyager pas cher quand on y pense, ce n’est pas si compliqué. Voici d’ailleurs quelques astuces qui pourraient vous éviter de finir avec des trous dans les poches.

Alors commençons par la première étape :


<h2>Voyager pas cher en choisissant bien sa destination</h2>

comment-voyager-pas-cher-1.PNG
Quand je dis bien choisir sa destination, j’entends surtout être flexible. Sur la période pour commencer, on s’accordera tous pour dire qu’un billet en plein mois d’août ne coûte pas le même prix qu’au mois de février. Alors oui j’entends bien, le temps n’est pas le même, mais au contraire, c’est l’occasion de découvrir des activités plus authentiques et un temps soit peu moins  touristiques. Découvrir une grande ville sera également plus cher que de partir à la conquête des villages alentours. L’un comme l’autre il y a de quoi faire de vous une vraie baroudeuse. 
Le conseil : on pense au hors-saison et aux destinations insolites et moins prisées, histoire de découvrir (ou redécouvrir) la région autrement.


<h2>Faire des économies sur le transport</h2>

Si j’ai bien appris une chose au cours de mes périples, c’est que le transport ça coûte cher. Alors pour voyager pas cher la priorité, c’est de trouver les bonnes affaires et de comparer les prix. Il existe de nombreux comparateurs de vols si on part en avion, mais si on veut voyager de manière plus écolo j’ai aussi quelques astuces.

Prenez vos billets assez en avance et comparez bien les prix sur les différents transports. Un bus qui va au même endroit que votre train pour deux fois moins cher ? En voilà une bonne affaire ! Alors certes vous mettrez peut-être une heure de plus à arriver à destination, mais c’est aussi l’occasion de faire de belles rencontres et d’admirer de beaux paysages.

Devenez une voyageuse solo.png

En parlant de rencontres, vous pouvez aussi profiter du stop ou du covoiturage. Ici, comptez sur la gentillesse des gens pour vous aider dans votre périple. Vous serez assurée de faire d’authentiques rencontres. Dans un autre article, vous trouverez d’ailleurs des conseils de sécurité lorsque vous vous déplacez en stop.

Et pour les plus sportives pourquoi ne pas tenter l’aventure à pied ou à vélo, quelques bouts de chemins combinés à d’autres transports, voilà qui promet de belles économies (et des jambes bien toniques) !

Mon astuce : Prévoyez de petits bagages peu encombrants et qui n’iront pas en soute si vous prenez l’avion. Vous économiserez en temps et en argent et si vous êtes à pied ou à vélo, cela sera d’autant plus pratique. Dans son article, Sylvie vous donne d’ailleurs ses secrets pour un sac à dos de 7 kg.


<h2>Une fois sur place, où est-ce que je dors ?</h2>

Pour l’avant-voyage on n’est pas mal, mais qu’en est-il du pendant ? Une chose est sûre, quelle que soit la saison, à l’hôtel les prix grimpent vite. Mais comment faire pour voyager pas cher tout en ayant un toit sur la tête ?

Ici différentes options s’offrent à vous, nous avions déjà un article qui donne les différentes solutions pour un hébergement gratuit alors si vous êtes intéressée je vous invite fortement à le lire. 

Pour ma part, j’adhère fortement au camping sauvage (dans des lieux autorisés bien entendu et dans le respect de la nature). Dormir à la belle étoile ou dans sa tente dans un cadre idyllique, bien plus aventurier qu’à l’hôtel ou dans un Airbnb. 

Mon conseil : Pour les autres nuits si je parviens à trouver quelqu’un de disponible, j’apprécie également dormir chez l’habitant. Comme avec La Voyageuse, où des femmes bénévoles proposent de nous héberger gratuitement. Un accueil chaleureux et des échanges pleins de vie dans le simple but d’aider une voyageuse solo à vivre son rêve. En voilà de la rencontre authentique et pas chère !

Dans tous les cas, je repars toujours avec de belles rencontres et des souvenirs plein la tête.

Mais mes astuces ne s’arrêtent pas là ! Je commence à avoir un petit creux, pas vous ? Alors direction l’astuce suivante pour voyager pas cher.

Recevez une voyageuse.png

<h2>Manger, une nécessité et un gouffre financier...</h2>
comment-voyager-pas-cher-2.PNG
Le ventre qui gargouille, une terrible sensation… Pour ma part si j’ai faim, impossible de profiter de mon voyage. Mais quand on part pour des heures de randonnée en pleine nature ou des jours de stop sans trop savoir où l’on va tomber et surtout quand est-ce qu’on trouvera une supérette d’ouverte, ça devient vite compliqué. 

Pour autant, pas question de commander Uber Eats ou de manger au restaurant tous les soirs sans voir son budget exploser.

Premières astuces pour éviter cela, collectionnez les coupons de réductions et adaptez votre consommation à l’endroit où vous vous trouvez, ainsi qu’à la saison. Si vous mangez des fraises en France en plein hiver ne vous étonnez pas qu’elles vous coûtent un bras. 

Prévoyez également des repas en conserves et des denrées non périssables qui peuvent tenir quelques jours dans votre sac et se manger froids où que vous soyez. Bien entendu, il n’est pas question de se charger le dos avec douze conserves de raviolis et d’anchois, mais simplement de prévoir au maximum pour les journées où vous n’aurez pas forcément le temps. Les barres énergétiques et les sachets de nouilles instantanées sont aussi de bon compromis.

L’astuce resto : Si vous souhaitez vous faire plaisir et profiter d’un bon repas sans vendre un rein évitez les zones touristiques et préférez les restaurants prisés des locaux. Si on vous propose un plat de pâtes à 20 € en Italie, il y a de fortes chances que vous soyez dans un attrape-touriste (ou un restaurant gastronomique). 

Avec un peu de bon sens, vous en profiterez tout en régalant vos papilles !

Mais après cette escapade gourmande, si on partait faire quelques activités ? Trop cher vous dites vous ? Attendez d’avoir lu mes astuces !


<h2>Et si on découvrait la ville ?</h2>

Une balade dans le centre historique, c’est magnifique et ça ne coûte rien. Mais dès qu’on veut profiter d’activités ou visiter des musées on se fait vite rattraper par la réalité…
Eh oui toute chose à un coût alors comment voyager pas cher tout en découvrant de nouvelles activités ?

Tout d’abord, rendez-vous à l’office de tourisme, en termes de bons plans vous ne trouverez pas plus renseigné !

Vous y découvrirez tous les monuments que vous pouvez visiter gratuitement où dans lesquels vous pouvez bénéficier de réductions. 
Selon les jours, certains lieux culturels seront même gratuits, ne tient qu’à vous de bien vous organiser pour pouvoir en profiter !

Également, si vous croisez d’autres voyageurs qui souhaitent visiter les mêmes lieux que vous, proposez-leurs de vous rassembler. Les petits groupes ont généralement droit à des offres intéressantes sur les entrées.
Et pour les étudiantes, n’hésitez pas à le faire savoir, en France notamment, la plupart des lieux touristiques et culturels vous permettent d’avoir de belles ristournes !

L’astuce : préférez dormir chez l’habitant pour découvrir des lieux insolites, moins touristiques et toutes leurs bonnes adresses ainsi que leurs recommandations sur la ville.

Voyager solo.png

Après tous ces conseils, il serait temps d’arrêter vous ne pensez pas ? 

Bon je ne vais quand même pas vous laisser comme ça, aller un petit dernier pour la route qui peut, pour certaines, être d’une grande aide !


<h2>Le travail ça paye</h2>

On n’y pense pas nécessairement surtout quand on pense voyage, on préfère en général que ça ne rime pas avec travail.
Cela dit, cela peut aussi être une belle expérience. Que vous trouviez un petit boulot qui vous permette de découvrir la ville tout en amortissant vos frais, ou que vous fassiez du Woofing ou du bénévolat dans des ONG ou des associations pour échanger votre aide contre le gîte et le couvert, le travail, ça paye.
comment-voyager-pas-cher-3.PNG
Mais si vous n’avez pas encore trente ans, vous avez également de nombreuses aides qui peuvent vous permettre de partir à l’étranger. Bourses Erasmus, Permis Vacances-Travail ou encore autres types de financements de voyages tout est bon à prendre !

Au-delà de cela, mon ultime conseil sera : soyez bienveillante et on vous le rendra ! 
Au long de votre périple, vous rencontrerez beaucoup de personnes qui vous tendront la main alors saisissez-la, en plus de vous aider vous ferez des rencontres incroyablement enrichissantes dont vous vous souviendrez toute votre vie. Alors que ce soit une personne dans la rue, dans un restaurant ou encore l’hébergeuse qui vous accueille pour la nuit, acceptez leur aide et remerciez-les !

Plus d’excuses maintenant pour partir en voyage solo, et si vous hésitez toujours à franchir le pas voici 10 astuces pour vous aider à organiser votre premier voyage solo.

BUDGET| MODE DE VIE| VOYAGE
Vous aimez cet article ? Partagez le :

Articles de la même autrice

Articles suggérés

Retour au blog