COVID-19 : Annonce importante, en savoir plus
CONSEILS & ASTUCES

Comment être une voyageuse Ecoresponsable ?

article-photo-338
profile-photo-19303

Les opinions exprimées dans cet article sont propres à l'auteur·e.

Vous aimez cet article ? Partagez le :

A l'heure du débat sur la transition énergétique et de l'impact de nos modes de consommation sur l'environnement, les amoureuses de voyages que nous sommes ne peuvent ignorer la nécessité de réfléchir à des voyages plus respectueux de l'environnement.

Parler de l'impact de l'industrie touristique, c'est se questionner sur l'impact de notre empreinte carbone lorsque nous partons en vacances: en voiture, en avion, en bateau... mais voyager autrement reste néanmoins possible.

Quand voyage écoresponsable... rime avec minimalisme et économie !


<h2>I) Le choix de ses modes de transports</h2>

La question qui revient lorsque l'on organise son voyage, après avoir choisi sa destination... c'est "comment s'y rendre ?"

Lorsque l'on habite en France et qu'il s'agit d'y rester pour y passer ses vacances ou de se rendre dans un pays d'Europe (limitrophes et/ou avec des frontières terrestres), on pense à la voiture, à l'autobus ou encore au train.
Toutefois, lorsque l'on décide d'aller dans les îles ou sur un autre continent, le mode de transport par défaut reste l'avion.
Quel mode de transport écoresponsable pour quel type de déplacement ?

  • le covoiturage

La voiture n'est pas un mode de transport très écologique en soi, en revanche lorsque nous optimisons nos déplacements et que nous permettons à d'autres passagers de voyager à nos côtés pour aller vers une même destination, la dimension écologique de son déplacement en voiture peut être soulignée.

Ainsi, il est toujours mieux d'avoir 5 passagers dans une même voiture, plutôt que 5 voitures avec seulement 1 passager à bord de chacune d'elle et comble de l'histoire, qui vont toutes au même endroit ou du moins dans la même direction.

  • le train

Voyager en train c'est réduire considérablement son empreinte carbone, de l'ordre de 50 fois moins de CO2 qu'une voiture et 80 fois moins qu'en avion.
Le principal inconvénient reste le prix; parmi les astuces pour bénéficier de tarifs préférentiels, il convient de réserver son voyage plusieurs mois à l'avance.

  • l'autobus

Plus économique que le train, les trajets en autobus pour partir en voyage est une bonne alternative.
Mode de transport collectif qui a une empreinte carbone relativement faible de l'ordre de 0,182kg CO2e/passager.km.

Autre avantage de ce mode de transport, nous prenons le temps de découvrir les paysages environnants et de traverser des petites villes ou villages peu connus.

  • le vélo ou la marche

Dans votre vie quotidienne, qu'il s'agisse d'aller faire les courses à l'épicerie du coin ou d'aller chez le boulanger pour acheter votre baguette, ceci en marchant ou à vélo, ces modes de déplacement sont bien entendu à privilégier.
De plus, ils nous permettent d'avoir une activité physique et de penser écologie !

Toutefois lorsque l'on parle de partir en vacances à l'autre bout de la France et parcourir 300km, les choses se compliquent quelque peu; et pourtant ces modes de déplacement peuvent être envisagés, en étant combinés avec les autres moyens de transport mentionnés ci-dessus.

Rien ne vous empêche de faire une partie de votre voyage en train, en autobus ou en covoiturage (pour parcourir de grandes distances) et de marcher pour rejoindre le village voisin que vous avez décidé de visiter durant votre voyage et où vous ferez une halte de quelques jours.

Pour cela votre sac ne devra bien entendu pas peser un âne mort (voici un article qui vous sera utile pour n'avoir qu'un sac à dos de 7kg).

Il existe aujourd'hui sur Internet de nombreux comparateurs de mobilité, qui vous permettent d'évaluer votre bilan carbone selon le mode de transport choisi et la distance à parcourir.

Alors OUI ! Etre une voyageuse écoresponsable passe par le choix de modes de transports écologiques et plus respectueux de l'environnement... mais ne se limite pas qu'à ça...


Devenez une voyageuse solo.png


<h2>II) Etre une voyageuse écoresponsable 2.0</h2>

75 000 tonnes... c'est la quantité de déchets produite chaque année en France et uniquement dans nos salles de bain, avec les emballages des produits cosmétiques et d'hygiène (source IPSOS).

Astuce n°1/ Opter pour une trousse de toilette zéro déchet

Lorsque l'on est une femme préparer sa valise ou son sac de voyage peut très vite devenir un vrai casse-tête, pour le choix des vêtements et encore plus lorsqu'il s'agit de préparer sa trousse de toilette (aucune de vous ne me contredira je pense) entre : démaquillant, crème de jour, crème de nuit, lotion hydratante pour le corps, coton, shampoing, après-shampoing, masque pour cheveux, gel douche.... et la liste est encore très longue !

Dans une démarche écoresponsable (et minimaliste !), une trousse de toilette de voyage peut se résumer à quelques incontournables :

  • Culotte menstruelle ou serviette hygiénique lavable : faites votre choix ! 

Etre une femme et en prime une voyageuse c'est aussi anticiper l'arrivée de ses menstruations durant le voyage.
Aujourd'hui nous disposons de différentes alternatives aux tampons et serviettes hygiéniques jetables.

Très utilisées à l'époque de nos grands-mères car il s'agissait des seules protections menstruelles existantes, les serviettes hygiéniques lavables font leur grand retour (en version améliorée et plus confortables que celles d'antan).

Du même type (protection lavable) nous avons les culottes menstruelles qui sont un bon compromis. Discrète et pour certaines très esthétiques (avec de la dentelle s'il vous plaît ).

Une femme utilise au cours de sa vie environ 10 000 protections hygiéniques (tampons ou serviettes jetables), ce qui représente une part non négligeable de nos déchets !

  • les cotons démaquillants en tissus (lavables)

Pour celles qui se maquillent même en voyage, investir ou fabriquer ses propres cotons démaquillants lavables est un incontournable.
Ces petits disques ou carrés à démaquiller en tissu peuvent pour certains être utilisés uniquement avec de l'eau (la matière utilisée permettant un démaquillage à l'eau seulement) ou avec une huile, lotion démaquillante.

  • le coton tige réutilisable

A noter que depuis le 1er janvier 2020 la mise sur le marché de coton tige avec tige en plastique (bâtonnet ouatés à usage domestique) est interdite. Ainsi, l'utilisation de dispositifs réutilisables est devenue indispensable !

Voici le coton-tige réutilisable, très simple d'utilisation et ressemblant trait pour trait à nos coton-tige jetables.
Ils sont fabriqués en polypropylène, lavable à l'eau et donc réutilisable !

Il ne s'agit pas de la seule alternative existante, nous disposons d'un vaste choix pour remplacer le coton-tige traditionnel: la poire auriculaire, l'oriculi, le cure oreille en inox ou encore le bâtonnet d'oreille en silicone.

Vous n'avez plus qu'à choisir celui qui vous conviendra le mieux!

  • le savon pour le corps 

Les savons pour le corps que l'on appelle aussi « savonnette » ne révolutionnent pas le monde des produits d'hygiène, mais ont démontré leur efficacité : laver !

De nombreux savons de fabrication artisanale, aux propriétés diverses (savon hydratant au lait d'ânesse) et aux senteurs plus gourmandes les unes que les autres sont souvent vendues sans emballage et parfois même à la coupe dans certaines boutiques spécialisées.

En plus d'être écologique car ils ont une composition des plus basiques (une base et un corps gras) et donc sans produit controversé et nocif pour la santé, ils sont aussi économiques!

  • le shampoing solide

Sur le même principe que les savons pour le corps, les shampoings solides ont le mérite de remplir leur fonction première... laver les cheveux !

On en trouve ainsi donc pour tous types de cheveux et avec des propriétés et senteurs différentes.
L'emballage se trouve être souvent en papier, carton et il en existe même sans emballage.

  • la brosse à dents en bambou : l'invention du siècle !

Elles ont l'avantage d'être compostable ou même brûlée (du petit bois pour allumer la cheminée en hiver, quelle bonne idée !).

On en trouve aujourd'hui très facilement et à des prix tout à fait abordables.

NB: la durée de vie d'une brosse à dents est d'environ 3 mois quelles qu'elles soient (bambou, plastique...), il est donc recommandé de les changer 4 fois par an pour assurer un brossage de qualité (pour le plus grand bonheur de votre dentiste !)

  • le dentifrice et le déodorant « homemade » (fabrication maison)

Ces 2 produits d'hygiène sont très difficilement trouvables en vrac ou sans emballage; la solution les fabriquer soi-même!
Ceci peut paraître fastidieux de prime abord, mais il n'en est rien. Double avantage, en plus d'être écologique... ils sont économiques !

Dans un prochain article, nous vous partagerons quelques recettes de produits d'hygiène « homemade » simple, efficace et rapide... pour être une baroudeuse « écolo-nomiquement » responsable !

voyage solo.png


Astuce n° 2/ Des cosmétiques naturels 
  • L'huile de coco: usages multiples

A moins d'habiter sur une île et de se fournir en huile de coco directement chez le voisin (comme c'est le cas à Madagascar), on peut la trouver très facilement en magasin.

Privilégier une huile de coco, première pression à froide (qui aura conservée toutes ses propriétés contrairement à une huile chauffée)
Elle s'utilise aussi bien en cuisine pour vos petits plats... mais aussi dans votre salle de bain: en huile démaquillante, en bain d'huile pour les cheveux (à utiliser avant votre shampoing et sur cheveux secs), en huile pour le corps (pour hydratation de la peau) et elle laissera en prime une douce odeur exotique à votre peau!

En été ou si vous voyagez dans une destination où le soleil et la bronzette sont au programme, l'huile de coco peut être utilisée en huile bronzante (petit secret des îles).

ATTENTION ! L'huile étant pure et ne contenant aucune protection solaire, gare aux coups de soleil ! Évitez d'en appliquer sur votre visage et n'en mettez pas énormément sur le reste du corps.

Je vous conseille de l'acheter dans le rayon alimentaire car souvent moins cher que celle vendue dans le rayon cosmétique et de qualité identique.

Par ailleurs, optez pour un contenant en verre. Elle se conservera beaucoup mieux et le flacon pourra toujours être recyclé !

  • Le marc de café pour un gommage caféiné !

Ne jetez plus votre marc de café !

90% des français consomme du café quotidiennement ce qui représente plus de 300 000 tonnes par an... vous imaginez la quantité de gommage que cela représente?

Les amoureuses de café seront ravies de retrouver cette délicieuse odeur sous la douche !

Le marc de café est un concentré d'anti-oxydants, de minéraux, d'azote, de phosphore et de potassium. Il possède des vertus stimulantes et améliore la micro-circulation sanguine. Ce qui en fait un allié de choix.

Voici un gommage simple (à faire 1 fois/semaine) à utiliser pour le corps et même le visage : 1 cuillère à soupe de marc de café + 2 cuillères à soupe d'huile de coco (ou de toute autre huile végétale), bien mélanger et badigeonner votre corps de la préparation en frottant légèrement (frotter en faisant des cercles).

Pour le visage, attention néanmoins à ne pas frotter trop vigoureusement.

Petit plus de ce gommage... il vous laisse un teint légèrement halé !

Seulement 20% de nos déchets plastiques sont collectés pour être recyclés, il convient alors de se questionner sur des alternatives plus écologiques, notamment lorsqu'on voyage.

  • Astuce n° 3/ Les indispensables : la gourde réutilisable et le moka

Nous avons cette chance en France, d'avoir une eau potable de bonne qualité à nos robinets, alors pourquoi s'en priver ?
Il convient d'investir dans une gourde réutilisable (choisissez là en métal plutôt qu'en plastique), celle-ci aura un coût certain à l'achat mais elle sera très vite rentabilisée et il s'agit d'une alternative incontournable aux bouteilles en plastiques !

Par ailleurs, certaines gourdes peuvent aussi bien contenir de l'eau que d'autres boissons, qu'elles soient froides (un jus de fruit frais fait maison) ou chaudes (du thé ou un bon chocolat chaud en hiver), ainsi si vous voyagez dans un pays où l'eau du robinet n'est pas potable, vous pourrez toujours l'utiliser pour transporter votre boisson préférée !

J'ai découvert le moka lors de mon voyage à Malte (pays très imprégné de la culture italienne) et depuis c'est "JAMAIS sans mon moka !" et je l'emmène partout avec moi.

Pour celles (et ceux) qui ne connaissent pas, il s'agit d'une petite cafetière en métal que l'on pose directement sur la plaque de cuisson, avec juste de l'eau dans le compartiment inférieur et du café moulu dans le compartiment supérieur... quelques minutes et le tour est joué!
 
En plus de déguster un café plein d'arômes et de saveurs, vous ne gonflerez pas votre poubelle de déchets inutiles (comme c'est le cas avec les dosettes ou les capsules de cafés).

Astuce n°4/ Acheter des produits peu reconditionné ou en vrac

Nous vous parlions dans l'astuce n°3 du moka (petit récipient généralement en métal, très utilisé par les italiens pour faire le café), l'utilisation de cet ustensile va bien entendu de pair avec l'achat de café moulu.
Le café moulu, souvent vendu en emballage unique est plus économique et écologique que l'achat de dosettes ou de capsules de café qui débordent de nos poubelles!
D'ailleurs dans certaines boutiques spécialisées, vous pouvez même le trouver en vrac.

Comme nous l'avons vu avec nos astuces 2 et 3, après votre délicieux café du matin vous passerez directement à la salle de bain pour votre gommage hebdomadaire au marc de café revitalisant!

Ainsi avec le moka... RIEN NE SE PERD, RIEN NE SE CRÉE, TOUT SE RÉUTILISE !

Il ne s'agit là que d'un exemple parmi tant d'autres.
A noter que l'achat de produit peu emballé ou en vrac reste « LA » solution à privilégier afin de réduire nos déchets essentiellement constitués d'emballages.

En plus de vous permettre de voyager léger, Dame Nature vous dira MERCI pour toutes ces initiatives... et votre banquier aussi !

Elle n'est pas belle la vie d'une voyageuse écoresponsable?

Voyager OUI... mais pas au détriment de Dame Nature !

La team La Voyageuse vous a d'ailleurs concocté un challenge sur-mesure pour révéler la baroudeuse écoresponsable qui est en vous ! Toutes les informations dans cet article.

BUDGET| MODE DE VIE| VOYAGE
Vous aimez cet article ? Partagez le :

Articles suggérés

Retour au blog