COVID-19 : Annonce importante, en savoir plus
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
DESTINATION

Où partir en octobre en france ?

article-photo-165
profile-photo-18943

Les opinions exprimées dans cet article sont propres à l'auteur·e.

Une escapade automnale ? D’un premier abord, ce n’est pas forcément ce qui m’enchante le plus.

Octobre, l’automne, la Toussaint… Cette période que j’associe souvent aux feuilles mortes, à la pluie, au froid ; bref, à toutes ces choses un peu tristes qui m’ont souvent fait soupirer face à la nostalgie de l’été.

Mais peut-être que l’automne est également une merveilleuse saison. Après tout, les feuilles s’envolent, mais elles sont parées de mille couleurs flamboyantes ; la pluie tombe, mais elle roule sur les toits dans une symphonie cristalline ; le froid s’installe, mais il vous permet de respirer à plein poumons un air frais et revigorant. Et si en fin de compte le mois d’octobre n’était pas si ennuyant ou morose ? Ce n’est pas parce que les vacances d’été sont terminées qu’on ne peut plus voyager, au contraire : il existe bien des endroits à visiter, même en France. 

Je vous propose justement une sélection des meilleurs endroits où partir en octobre en France, selon différentes destinations à découvrir via des escapades naturelles et des promenades culturelles.... De quoi vous réconcilier définitivement avec le mois d’octobre.

Préparez-vous une bonne tasse de thé (ou de café), quelques petits biscuits et un bon plaid.  Vous êtes confortablement installée ? Alors c’est parti : voyons ensemble où partir en octobre en France.


<h2>1. Où partir en octobre… Et si vous considériez le Jura ?</h2>
Le Jura
Le Jura
Je suis certaine que vous ne l’aviez pas vu venir… Pourtant, le Jura recèle d’opportunités à saisir pour profiter d’une belle escapade en octobre.

Ce département de la Bourgogne-Franche-Comté signifie littéralement, selon son étymologie gauloise, “forêt de montagne”. Vous l’aurez compris : partir en octobre dans le Jura, c’est un rendez-vous unique avec un paysage haut en couleur. Vallées, plaines et bois, ce territoire contrasté offre de nombreux chemins de randonnées. Et non, ce n’est pas parce que les journées se raccourcissent et qu’il fait plus froid qu’il vous faut bannir les excursions en pleine nature ; je dirais même qu’au contraire, les températures automnales proposent des promenades plus agréables…. Et que la fin de journée vous offre des couchers de soleil parmi les plus éblouissants. Alors prenez vos lunettes de soleil ; vous allez en avoir plein la vue.

Mon coup de cœur : le Crêt de Chalam
Inspirez, expirez… Vous le sentez, le grand air ? Pas encore ? Alors imaginez-vous au cœur du massif du Jura, à 1540m d’altitude. Vous visualisez les immenses forêts colorées autour de vous ? En 2h de marche, vous pouvez profiter des sentiers de la vallée de Valserine et du ruisseau de Forens pour vous fondre dans la nature. Situé au coeur du parc naturel régional du Jura, le Crêt de Chalam vous permettra ainsi d’admirer aussi bien des couleurs spectactulaires du mois d’automne que d’une vue imprenable sur le Mont Blanc. Pour avoir eu la chance de m’y rendre, je ne peux que vous conseiller cet itinéraire si vous êtes à la recherche d’une randonnée accessible avec de merveilleux panoramas à la clé de vos efforts.
Le petit plus, c’est d’apporter de quoi faire un apéritif au sommet. Une bonne bière, un coucher de soleil, et pourquoi pas, un petit saucisson… À déguster en famille, entre amis, ou toute seule ; les plaisirs ne sont pas réservées qu’au groupe. 

https://www.la-voyageuse.com/voyager-seule


Trois, deux, un… Souriez ! De belles photos sont en perspective dans cette région méconnue. D’ailleurs, l’ensemble du massif du Jura regorge de sentiers à découvrir : à vous de choisir quelle sera votre prochaine aventure dans cette belle région que je vous invite à explorer.

Dormir chez l’habitante dans le Jura.


<h2>2. La Haute-Savoie et la Savoie : à chacune sa voie !</h2>
Le lac d'Annecy
Le lac d'Annecy
Je dois admettre que je ne suis pas totalement objective : j’ai passé 5 ans entre Savoie et Haute-Savoie (la Yaute pour les connaisseuses !)... Mais, avouons-le : entre lacs et montagnes, villes et patrimoines, ce territoire regorge de lieux où partir en octobre.

Annecy est une ville pleine de charme : traversée par différents canaux, elle mérite clairement son surnom “la Venise des Alpes”. Prisée par les touristes en été, la ville est bien plus accessible en automne, et sa proximité avec les montagnes vous permettra bien des randonnées pour profiter de son cadre exceptionnel. 
Chambéry, sa petite sœur, dispose également d’un cachet particulier. Saviez-vous par exemple qu’elle repose sur des milliers de pilotis, à l’instar de Venise ? Effectivement, la ville de Chambéry a été fondée sur un ancien marécage. Décidément, ces Savoyards n’ont (pratiquement) rien à envier à leur voisine italienne. 
Si vous craignez le froid automnal, vous pouvez toujours vous réchauffer en dégustant une bonne raclette, tartiflette ou croziflette. Le fromage est en fête dans la région ! Je ne saurais que vous recommander d’y goûter ; le reblochon et la tomme de Savoie sont des incontournables à l’approche de la chute des températures.

Mon coup de cœur : le lac d’Annecy
Il faut tout de même avouer que le lac d’Annecy a ce petit quelque chose qui saura vous faire tomber sous le charme. Célèbre pour son eau venant des sources de montagne, il est même le deuxième lac d’origine glaciaire de France… Et si vous n’êtes toujours pas convaincue par la beauté des lieux, il suffit de contempler les Alpes qui s’étendent autour du lac. En automne, les montagnes prennent un manteau orangé qui contraste vivement avec le bleu de l’eau : c’est encore plus épatant au coucher du soleil (ou au lever pour les plus téméraires…) Si vous avez déjà profité du lac d’Annecy, il y en d’autres à découvrir  : le lac du Bourget, le lac d’Aiguebelette… Ce n’est pas le choix qui vous manquera dans la région.

Alors, Savoie ou pas ?

Dormir chez l’habitante à Annecy.


<h2>3. La Nouvelle-Aquitaine : vous aimeriez être à l’Ouest ?</h2>
La Nouvelle-Aquitaine
La Nouvelle-Aquitaine
Si comme moi vous aimez les vignes aussi bien pour leurs couleurs automnales que pour le vin (il faut s’hydrater quand on marche !), alors vous ne résisterez pas à une escapade viticole aux abords de Bordeaux pour partir en octobre.

Il existe bien différentes routes des vins à poursuivre pour savourer différents cépages et profiter d’innombrables activités. Les vignerons de la route du Vin du Médoc vous permettent par exemple de participer aux vendanges, notamment les châteaux du Taillan et Paloumey. Des ateliers ont ainsi disponibles à la demi-journée, exclusivement sur la saison automnale. 
Le vignoble de Cognac propose pour sa part aux enfants de venir piétiner le raisin… De quoi mettre “le pied” à la pâte.
Enfin, la route du vin de Saint-Emilion vous permet de constituer, grâce à l’atelier B-Winemaker, votre propre saveur de vin via différents assemblages de votre choix. Une bouteille sur-mesure pour combler vos papilles… 
Que ce soit en voiture, à vélo ou à pied, une belle promenade parmi les vignes et les champs est un excellent moyen de profiter du spectacle de l’automne. Entre paysages rougeoyants et vins locaux, cette escapade en Nouvelle-Aquitaine promet bien de savoureux paysages. A découvrir sans modération !

https://www.la-voyageuse.com/heberger-une-voyageuse-solo


Mon coup de cœur : le Bassin des Lumières à Bordeaux
Ce site est à mon sens un incontournable de votre séjour à Bordeaux, surtout en cas de pluie. Localisé au coeur d’une ancienne base sous-marine construite par les troupes allemandes en 1940, il a été à ce jour réhabilité pour accueillir le plus grand centre d’art numérique… au monde ! 
Il comporte quatre bassins où se reflètent des projections lumineuses dansant sur les murs. Une expérience immersive totale : des musiques accompagnent ce show visuel, pour près de 13 000m² de spectacle. Ce site historique est ainsi devenu un centre d’art important, où différentes expositions temporaires sont proposées selon les thématiques du moment. Pour en savoir plus sur les expositions en cours, c’est par ici.

Amatrices d’art moderne et contemporain, je vous conseille vivement de profiter de ce cadre magique. Qui a dit que l’automne manquait de lumière?

Dormir chez l’habitante à Bordeaux.


<h2>4. Partir en Alsace ou plutôt “im Elsàss” !</h2>
Le château du Haut-Koenigsbourg
Le château du Haut-Koenigsbourg
Je suis née dans le Haut-Rhin, mais croyez-moi, ce n’est pas uniquement par patriotisme que je vous recommande de partir en octobre en Alsace.

Entre Strasbourg, Colmar et les villages de Kaysersberg, Riquewihr et Eguisheim, l’Alsace regorge de joyaux à découvrir, surtout à l’automne. Le grès rose des Vosges, cette pierre typique de la région, brille de mille feux sous le soleil auburn d’octobre. Les maisons sont également particulièrement colorées, et il est d’autant plus appréciable d’admirer ces éclats dans un cadre chatoyant. Le petit plus, c’est de savourer un bon bretzel lors de vos promenades. 
Si la Savoie vous rapprochait de l’Italie, vous aurez ici toutes les saveurs de l’Allemagne sans quitter la France… Même l’accent chantant vous dépaysera. Une région chaleureuse qui contraste avec le froid de ses automnes. Pas encore convaincue ? Ce ne sont pourtant pas les activités qui manquent. 

Mon coup de cœur : le château du Haut-Koenigsbourg
Haut-Ko-quoi ? Je vous rassure, j’ai moi aussi eu du mal à l’écrire, et je ne suis pas encore prête à le prononcer ; et je peux vous promettre que la visite de château est toute aussi folklorique que son nom. Construit au XIIe siècle, ce château fort se dresse au sommet d’une colline et offre une vue incroyable sur les différentes vallées des contreforts des Vosges. L’intérieur est tout aussi édifiant : parfaitement rénové, il permet une réelle immersion dans le Moyen-Âge. Pont-levis, donjons, salles d’arme, chaque pièce est plus surprenante que la précédente et permet de suivre près de neuf siècles d’histoire comme si on y était. Un livre d’histoire qui vous happe pour vous faire découvrir des pépites de l’ancien temps.
En automne, ce château est d’autant plus resplendissant : la couleur rosé du grès des Vosges apporte au paysage varié une nuance supplémentaire parmi sa large palette de couleurs. 

La Reine des Neiges n’a qu’à bien se tenir : vous voici Reine de l’Automne.

Dormir chez l’habitante à Strasbourg.


<h2>5. La Bretagne, ça vous gagne</h2>
Saint-Malo
Saint-Malo
Je ne vais pas vous mentir : oui, le mauvais temps est fréquent en octobre et oui, il fait plus froid en automne. Maintenant que je vous ai avoué ces deux vérités, laissez-moi vous expliquer pourquoi j’ai décidé de vous parler de la Bretagne comme d’une destination où partir en octobre.

Tout d’abord, pour le côté vivifiant. La côte bretonne sous la houle est un spectacle magnifique à ne pas manquer, surtout en cas de tempête. Imaginez une mer déchaînée contre des falaises, le vent qui souffle dans vos cheveux, dans un paysage vidé de ses touristes… Juste la nature et vous. N’y a-t-il pas plus stimulant que cet environnement sauvage dont vous êtes la seule à profiter ? 
Saint-Malo vaut également le détour en octobre. Les Bretons reprennent leurs droits, dans leur ciré jaune, pour admirer les vagues autour des remparts ou simplement profiter des rues tranquilles. Les plages désertes vous appellent ; et pourquoi ne pas vous laisser tenter par une activité de char à voile pour dévaler les kilomètres de sable poussée par le vent ?
S’il pleut beaucoup, pas besoin de chercher bien loin : les Bretons se suffisent à eux-mêmes. Rendez-vous dans une crêperie locale pour profiter d’un bon repas revigorant et d’un verre de chouchen (hydromel breton). Ambiance et bonne humeur garantie ! 

Mon coup de cœur : le grand aquarium de Saint Malo
Plus de 10 000 poissons pour 2h d’immersion. L’aquarium de Saint-Malo vous propose une découverte de la biodiversité marine, des mers les plus froides aux eaux tropicales. De quoi en apprendre plus sur nos océans et sur les espèces maritimes les plus méconnues.
Ce n’est pas tout ; l’aquarium recense également deux attractions uniques en leur genre : le Nautilus et l’Abyssal Descender. Le premier vous aura certainement évoqué le célèbre sous-marin et en effet, vous aurez l’occasion d’embarquer à bord de cette attraction pour découvrir en immersion les écosystèmes de près de 5000 poissons. L’Abyssal Descender pour sa part est un simulateur qui vous donnera certainement envie de vous plonger dans les méandres des  histoires de Jules Vernes… 
Un site unique en Europe pour un véritable voyage de 20 000 lieues sous les mers. 

La Bretagne est une région qu’on sous-estime encore trop, tout comme l’octobre est un mois délaissé. Laissez-vous tenter par l’alliage de l’automne et de ce territoire préservé pour des vacances exceptionnelles.

Dormir chez l’habitante à Saint-Malo.


N’êtes-vous pas déjà un peu plus inspirée pour partir en octobre en France?
L’automne est une saison décidément sous-cotée ; sous prétexte qu’elle succède à la chaleur de l’été et qu’elle précède la joyeuse période des fêtes de fin d’année, on imagine souvent des mois gris et déprimants. Pourtant, c’est la saison la plus colorée ; et il serait dommage de ne pas en profiter. Après tout, pourquoi les vacances s’arrêteraient-elles en été?

Si c’est une question de budget, nous avons également élaboré pour vous un top des destinations les moins chères de France.

Vous voyez, partir en octobre en France offre bien des occasions de profiter de la nouvelle saison. Halloween, cette fête symbolique du mois d’octobre, est également un immanquable de l’automne. Personnellement, je crois que l’automne va finalement devenir ma saison préférée... Et vous ?

AVENTURE| NOURRITURE| VOYAGE

Articles de la même autrice

Articles suggérés

Retour au blog