COVID-19 : Annonce importante, en savoir plus
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
CONSEILS & ASTUCES

Les différentes solutions pour un hébergement gratuit

article-photo-233
profile-photo-19003

Les opinions exprimées dans cet article sont propres à l'auteur·e.

Vous aimez cet article ? Partagez le :

Ah le voyage, la découverte d’une nouvelle ville, d’une nouvelle culture, se débarrasser de son stress et enfin se reposer.

Enfin… presque.

Les activités à réserver, l’hôtel à régler, les valises à préparer, ça en fait des choses à penser.

Et si on adoucissait cette charge mentale ? 

Allez laissez-vous tenter par un voyage avec rien dans les poches et tout dans la tête, à commencer par un hébergement gratuit.

Alors prête à profiter de vacances à moindre frais ?

Devenez une voyageuse solo.png


<h2>L’hébergement gratuit, qu’est-ce que c’est ?</h2>

L’hébergement gratuit c’est simplement le fait de pouvoir voyager sans frais de gîte ou d'hôtel. Un large avantage pour les petits porte-monnaie qui souhaitent tout de même faire partie du voyage. En échange, les bénévoles qui accueillent les voyageurs peuvent demander différents types de services. 

Certains hébergent gratuitement simplement pour aider les voyageurs, d’autres profitent de leur passage pour leur demander un peu d’aide dans la maison, un coup de main à la ferme, tout un tas de séjours pleins d’authenticité et d’apprentissage. En soi, il suffit simplement de donner un peu de sa personne par de la main-d'œuvre ou un peu de conversation avec son hôte.

Bien entendu, le mot gratuit cache bien souvent un loup. Finalement quand on parle d'hébergement gratuit, à moins que ce soit votre tante qui habite dans le sud qui vous héberge pour les vacances c’est plutôt de l’hébergement ‘presque’ gratuit.


Pourquoi presque ? Parce que rien n’est totalement sans frais. Pour chacun de types d'hébergements présentés il y a un coût lié à l’adhésion que l’on paye une fois par an pour la plupart pour ensuite pouvoir voyager gratuitement le reste de l’année. 

Le terme d’hébergement ‘gratuit’ est donc correct dans le sens où on ne paye pas le logement à chaque séjour mais on paye le service lié aux coûts de la maintenance de la plateforme.

Maintenant qu’on est au clair, la première étape de ce voyage sera bien sûr de trouver l’hébergement qui vous convient.


<h2>Première solution : Dormir chez l’habitant</h2>
sharing.JPG
Ce qui vous intéresse dans le voyage solo c’est avant tout la rencontre et le partage. 
Pour cela rien de mieux que pratiquer le couchsurfing, ou si vous préférez, dormir chez l’habitant. En quoi ça consiste ? Simplement à vous faire héberger gratuitement par des locaux en échange d’un peu de partage et de conversation. Pour améliorer une langue, découvrir de nouveaux mondes ou des lieux insolites seulement connus des locaux il n’y a pas mieux ! Evidemment pour dormir chez l'habitant il faut aussi respecter quelques commandements, après tout vous êtes chez quelqu'un.

Il existe bon nombre de plateformes à votre disposition avec une spécificité particulière.
Que vous partiez avec Couchsurfing, BeWelcome, 5W ou Host a Sister, chacune des plateformes de couchsurfing possède ses avantages et ses inconvénients. Alors quelle que soit votre envie, vous trouverez certainement votre bonheur.

Personnellement, en termes de couchsurfing j’ai eu un gros coup de coeur pour une plateforme avec un concept qui sort de l’ordinaire…

Mon coup de coeur :

La Voyageuse :
La plateforme de couchsurfing sécurisé pour les femmes
Avec un système de vérification des profils pour sécuriser le séjour, La Voyageuse permet aux femmes voyageant seules de se faire héberger gratuitement par d’autres femmes. 

devenir hébergeuse.png


Le concept du séjour authentique est bel et bien présent avec des hébergeuses solidaires simplement motivées par l’envie de rencontre, de partage et d’entraide qui offrent bénévolement un toit aux voyageuses. A travers cette plateforme, la fondatrice souhaite donner aux femmes la possibilité de s’émanciper un peu plus en voyageant où elles le souhaitent en toute sécurité. 

Une idée innovante et féministe qui donne le ton pour le futur du voyage solo !

Avantages:
  • Un séjour authentique à dormir chez l’habitant et partager avec son hôte
  • Les profils sont vérifiés et donc la plateforme sécurisée
  • Le site est dédié aux femmes 

Inconvénient :
  • On ne peut pas voyager à plusieurs (sauf son enfant s’il a moins de 12 ans et que l’hôte est d’accord)

Mon avis :
Dormir chez l’habitant est un excellent moyen de profiter d’un hébergement gratuit en plus d’un séjour super authentique. Le partage est présent, on découvre la région autrement guidée par notre hôte et ses conseils. C’est quelque chose de très spécial qu’on ne retrouve pas dans toutes les autres types d'hébergements.

Qu’on organise son premier voyage solo ou qu’on en soit à son dixième le séjour est toujours différent, on rencontre de nouvelles personnes, de nouvelles coutumes et c’est cela qui fait toute la beauté du voyage. Avec la Voyageuse on rencontre des femmes inspirantes qui ne nous demandent rien en contrepartie d’un hébergement gratuit qu’un peu de conversation et qui participent à agrandir cette belle famille de femmes solidaires. Bien mieux de dormir chez l'habitant qu'à l'hôtel !


<h2>Deuxième solution : L’échange de services</h2>
wwoofing.JPG
Vous avez déjà pratiqué le couchsurfing et voulez essayer quelque chose de nouveau ou vous souhaitez simplement vous rendre utile tout en voyageant ? 

Pour cela, l’échange de service peut être une solution. 

Vous l’aurez deviné par son nom, ce principe consiste à échanger un ou plusieurs services définis en échange du gîte et parfois même du couvert. Travail à la ferme, aide dans un petit hôtel, un bateau ou encore cours de langue, tout un tas d’échanges possibles que vous pouvez choisir au préalable.

Mais alors vers quelle plateforme se tourner pour ce genre de voyage solo ?
Vous pouvez vous tourner vers des sites comme HelpX, une plateforme assez commune dans l’échange de services, qui propose tout un tas de profils avec des tâches et des locations variées. 

Pour ce type d’hébergement gratuit vous pouvez aussi vous tourner vers le site WWOOF, devenu à lui seul un concept. Signifiant “World-Wide Opportunities on Organic Farms” ou des opportunités dans des fermes organiques à travers le monde, leur but pour les utilisateurs : Vivre et apprendre dans des fermes et jardins biologiques. Contre l’hébergement gratuit et le couvert, des bénévoles, voyageurs, viennent apprendre le savoir-faire de leurs hôtes, agriculteurs et découvrent leur mode de vie.

N’ayant pas vraiment la main verte, mon coup de coeur pour ce type d’hébergement gratuit s’est plutôt tourné vers une autre plateforme :

Mon coup de coeur

WorkAway :
Lancée en 2002 cette plateforme a une fois encore un principe très simple, en échange d’un peu de travail et de bonne humeur vous disposez d’un hébergement gratuit et du couvert. Le but principal de l’expérience, s’immerger totalement dans une nouvelle culture et en profiter notamment pour pratiquer la langue locale.

Avec des notions d’apprentissage et de partages mises en avant, le site se démarque par une grande communauté de confiance qui a autant envie de donner que de recevoir. La différence avec HelpX : une communauté et une plateforme engagée pour une société durable et en faveur de l’égalité dans tous les domaines.

Pour toutes les baroudeuses d’aujourd’hui qui veulent découvrir le monde c’est l’occasion !

Voyager solo.png


Avantages :
  • On peut naviguer sur la plateforme, découvrir les différents profils et hébergements proposés sans s’être créé de compte 
  • Militent en faveur des objectifs de développement durable, s’impliquent pour une société juste
  • On peut se faire héberger gratuitement à plusieurs, quel que soit notre compagnon de voyage
  • Propose de nombreux types d’échanges (bateaux, familles, ONG, écoles, …) 

Inconvénients :
  • Besoin d’un Visa de travail pour la plupart des destination internationales
  • Moins de temps pour visiter les alentours comme on doit travailler
  • Les moins de 18 ans doivent être accompagnés d’un parent

Mon avis : 
Qui dit échange de service dit obligation de travailler pour mériter le gîte et donc moins de temps pour s’adonner à des activités extérieures ou bien découvrir les alentours. Assez dommage si l’on part justement en voyage pour découvrir la région…

En dehors de cela, je trouve la plateforme très intuitive et les descriptions explicites. Les photos, les tâches qu’on sera amené à faire, tout est bien précisé et invite à s’engager dans l’aventure. 

La plupart des personnes et des familles ont l'air super enthousiastes à l’idée de partager leur quotidien avec quelqu’un contre seulement quelques heures de garde d’enfants, d’aide au ménage ou au jardinage selon les profils. Peu cher payé pour un hébergement gratuit.

L'échange de services m’a séduite et vous est-ce votre type ? 

Sinon, il en existe encore d’autres.


<h2>Troisième solution : La garde d’animaux ou de biens</h2>
pet-sitting.JPG
Vous voulez voyager et économiser mais la rencontre humaine et le partage culturel ce n’est pas trop votre tasse de thé. Plutôt du genre à partir en voyage avec votre animal de compagnie que vos amies (en même temps qui irait vous le reprocher). 

Et si vous profitiez de vos vacances pour vous occuper des animaux des autres avec le principe du home-sitting (ou gardiennage de maison). 

Ici, le voyageur s’engage à “garder” la maison gratuitement en échange de pouvoir y loger sans frais. Les quelques tâches demandées sont simples: s'occuper des animaux, récupérer le courrier, arroser les plantes, de petites choses assez faciles et qui ne demandent pas beaucoup de temps. 

Pas de travaux à faire pour mériter le gîte et le couvert mais seulement des animaux à chouchouter et du courrier à récupérer, ça donne envie non ?

Devenir voyageuse.png

Pour profiter de ce type d’hébergement gratuit vous pouvez vous tourner vers des plateformes comme Nomador qui propose tout un tas d’offres et de destinations avec des profils vérifiés et vous permet même de tester le concept grâce à une formule découverte.

Personnellement c’est une autre plateforme qui m’a séduite.

Mon coup de coeur

Trusted Housesitter
Créée en 2010 le but de la plateforme est simple, mettre en relation des voyageurs amoureux des animaux avec des propriétaires à la recherche de quelqu’un pour s’occuper de leurs compagnons adorés. 
En échange de bon traitement, les “pet-sitters” (baby sitter d’animaux) peuvent occuper la maison de leur hôte gratuitement pendant l’absence de ceux-ci. 
Amateurs de séjours entouré d’animaux, ne cherchez pas plus loin voici votre bonne raison de partir en vacances en solo.

Si vous cherchez où partir pour votre prochaine escapade, vous y trouverez peut-être même un animal duquel vous occuper.  

Avantages :
  • Paradis du voyage pour les amoureux des animaux
  • Beaucoup d’offres à travers le monde entier 
  • Une sélection de pays mais aussi d’animaux à s'occuper (chiens, chats, chevaux…)
  • Le type d’animal pour chaque profil est affiché avec une icône

Inconvénients :
  • Pas d’accès aux profils tant que l’on a pas payé, on ne peut pas voir ce que l’hôte attend de nous ou la race des animaux
  • S’il arrive quelque chose à l’animal ou à la maison il en est de notre responsabilité
  • Site uniquement en anglais

Mon avis :
Malheureusement une plateforme uniquement en anglais pour le moment, qui peut être un frein pour les personnes ne parlant pas la langue, cela dit pour quelqu’un souhaitant s’aventurer dans un pays anglophone il est préférable d’avoir quelques notions, alors pourquoi ne pas commencer par là.

Ici pas d’échange culturel, ce qui manque un peu à ce type d’hébergement gratuit, mais pour sûr profiter du gîte en échange de quelques promenades avec le chien de la maison semble plutôt simple et agréable. 

Une très belle initiative qui se répand à travers le monde avec une diversité d'offres et de compagnons desquels s’occuper. 

Alors plutôt chien, chat ou poule ?

Et si vous n’avez envie de vous occuper d’animaux, il existe encore d’autres moyens de profiter d’un hébergement gratuit.


<h2>Quatrième solution : L’échange d’appartements ou maisons</h2>
homexchange.JPG
Vous voulez partir en vacances mais avez peur de laisser votre maison seule, ou encore vous souhaitez découvrir une région sans vous ruiner dans un hôtel, passer votre temps à aider à la ferme ou vous occuper des animaux du propriétaire ?

Et si vous testiez l’échange d’appartement ou de maison ? Pas besoin de tergiverser sur le concept, vous l’aurez bien compris, il s’agit d’échanger votre bien pendant un temps donné contre celui de quelqu’un d’autre dans l’endroit où vous souhaitez voyager. 

Pas de principe d’authenticité ou de partage, ici vous ne rencontrez pas votre hôte mais profitez d’un pied-à-terre dans votre lieu de vacances et tout cela sans débourser quoi que ce soit. 

Un moyen bien différent des précédents pour profiter d’un hébergement gratuit dont l'acteur principal est aussi mon coup de cœur. Je vous laisse le découvrir ou redécouvrir.

Mon coup de coeur

Home Exchange
Leader mondial en termes d’échange de maison et d’appartements entre particuliers, Home Exchange possède un concept assez simple. 

Vous prêtez votre maison à quelqu’un pendant une durée déterminée et en échange la personne qui vient chez vous, vous prête sa maison. 

Jusque-là rien de bien compliqué, vous pouvez ensuite profiter de votre séjour dans le logement que vous aurez choisi. 

La garantie en plus est que vous êtes chacun dans le bien de l’autre, cela renforce forcément le lien de confiance qui se crée. 

Vous n’iriez pas abîmer la maison de quelqu’un sachant qu’il pourrait faire de même avec la vôtre non ?

Avantages :
  • Beaucoup d’offres à travers le monde
  • Échange avec des Guest Points possible : si vous souhaitez profiter du bien d'un membre disponible pour vous accueillir mais que celui-ci ne veut pas aller chez vous, il est possible de le faire. Cela rapportera des Guest Points au membre chez qui vous allez et il pourra ensuite les utiliser pour se rendre chez quelqu’un d’autre quand il le souhaite
  • On peut personnaliser la recherche avec le type d’équipement que l’on veut (Four, piscine…)
  • Les descriptions de profils sont claires et intuitives, on sait à quoi s’attendre
  • Il y a des commentaires et des notes des derniers locataires

Inconvénients :
  • Si vous avez des objets de valeur dans votre maison, vous ne vous sentirez peut-être pas à l'aise de laisser entrer quelqu'un chez vous. Dans d'autres cas, vous devrez peut-être veiller à ne pas casser ou endommager les objets de valeur dans la maison échangée.
  • Il vous faudra peut-être plus de temps pour obtenir une réponse, surtout pendant les vacances. C'est pourquoi il vous faut toujours un plan B, ou C.
  • Certains hôtes exigent un échange réciproque. Dans ce cas, vous devez vous assurer que vous êtes tous deux disponibles au moment de l'échange. Il se peut que vous échangiez pour des propriétés plus petites ou moins confortables que la vôtre.

Mon avis : 
Le seul point assez dommage est que si personne ne vient dans notre bien et on n’a donc pas accès à des Guest Points et on ne peut pas voyager. Donc même si la volonté de partager notre bien est présente, il n’est pas dit qu’il intéresse quelqu'un. 

Cela dit, cela peut aussi nous permettre de séjourner dans de belles maisons bien situées qui nous auraient coûté bien trop cher pour ne serait-ce que de l’imaginer.
On est donc sur une bonne idée mais qui, je pense, ne touche que les propriétaires de biens.

En dehors de cela, le concept d’échange de bien est très intéressant dans le sens ou, comparé aux autres types d’hébergements gratuits, hormis dormir chez l’habitant, on n’a pas de tâches à faire et on peut profiter pleinement du séjour. 

Avec comme ils l’indiquent une présence dans 187 pays, on est certain de trouver son bonheur. Que vous partiez en Bulgarie entre copines ou que vous prévoyiez de voyager avec bébé, vous pouvez autant choisir la destination que l’équipement mis à disposition.

Alors, séduite ?

En voilà tout un tas d’idées pour voyager sans se ruiner. 
Que vous envisagiez un voyage solo dans les montagnes de France, que vous soyez plutôt du genre à travailler la terre, à partager avec des locaux ou à vous occuper d'animaux, il existe certainement un hébergement gratuit fait pour vous. 

Mais entre nous, je serais plutôt du genre à miser sur la rencontre authentique avec un voyage solo à dormir chez l’habitant. 

Et vous ?

BUDGET| MODE DE VIE| VOYAGE
Vous aimez cet article ? Partagez le :

Articles de la même autrice

Articles suggérés

Retour au blog