COVID-19 : Annonce importante, en savoir plus
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
CONSEILS & ASTUCES

Couchsurfing : les différents moyens proposés

article-photo-183
profile-photo-19003

Les opinions exprimées dans cet article sont propres à l'auteur·e.

Vous aimez cet article ? Partagez le :

Vous avez adoré découvrir ce qu’est le couchsurfing ?

Vous cherchez maintenant comment aborder au mieux le concept ?

Je vous ai préparé une liste des différentes solutions de couchsurfing qui s’offrent à vous aujourd’hui avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Plus qu’à choisir quel canapé vous voulez occuper !

<h2>Commençons par la plus connue : Couchsurfing</h2>
couchsurfingsite.jpg
A l’origine même du nom de la pratique, l’idée est apparue en 1999. D’abord fondée sous forme d’ONG jusqu’en 2011, la plateforme Couchsurfing devient ensuite une société commerciale. La plateforme a connu un grand essor sur ses premières années en permettant à des personnes de se faire héberger gratuitement chez des hôtes mais quelques soucis notamment de sécurité sont ensuite apparus. Voyons donc les avantages et inconvénients qu’il peut aujourd’hui y avoir à utiliser la plateforme.

Avantages :

  • Plateforme hyper développée

Couchsurfing c’est LA plateforme pour trouver un hébergement facilement et partout dans le monde. Hyper développée, avec des millions de membres (hôtes et voyageurs) à travers le monde Couchsurfing est connue par bon nombre de gens. Que vous partiez en Islande, en Australie, au Canada ou en Argentine vous trouverez un ou une hôte. Et avec tous ces membres répartis à travers le monde je suis persuadée que vous trouverez votre bonheur !

Vous avez maintenant super envie de faire du couchsurfing. L’idée est bonne mais quelle plateforme est la plus adaptée ?
 
Devenez une voyageuse solo.png


A vous d’en décider après avoir lu les inconvénients que Couchsurfing présente.

Inconvénients :

  • La plateforme devient payante

Après des débuts gratuits la plateforme a connu des problèmes financiers suite à la crise sanitaire du COVID et demande désormais une participation de 2,39$ par mois ou 14,29$. Sans cette cotisation, vous n’avez même plus accès à votre compte. Pas grand-chose me direz-vous, mais la plateforme qui se voulait gratuite et fonctionnait à base de dons a tout de même décidé de se tourner vers ses utilisateurs une fois de plus au lieu de demander de l’aide à ses actionnaires… Une solution bien critiquée par les utilisateurs qui pourraient quitter la plateforme d’autant qu’il existe maintenant de nombreuses plateformes alternatives. 

  • Problèmes de sécurité

Un autre des soucis concernant la plateforme couchsurfing : la mauvaise publicité qu’elle a reçue concernant ses utilisateurs abusifs ou ses hôtes indécents. Problème très sérieux pour une plateforme qui propose de dormir chez l’habitant et qui se retrouve avec une femme qui se fait abuser par son hôte. Cela aurait pu être évité si le processus de vérification des profils n’était pas payant mais ce n’est malheureusement pas le cas. A cause de ça de nombreuses femmes, comme Sylvie se sont vues abusées ou harcelées par leurs hôtes. Pour ma part j’ai un peu du mal à avoir confiance en mon hôte après cela mais ça ne signifie pas pour autant qu’il y a uniquement des personnes avec de mauvaises intentions !

  • Utilisation de la plateforme pour promouvoir leur site / business

On trouve de tout sur la plateforme. Effectivement, comme les profils ne sont pas vérifiés, certains en profitent pour promouvoir leur business à travers leur compte. Ils ne proposent parfois même pas d’héberger quelqu’un mais mettent un service en avant comme une randonnée à vélo sous leurs conseils avisés et bien sûr qu’il faudra payer. Une perte de temps pour les utilisateurs qui peuvent se faire de fausse joie à l’annonce d’un hôte dans la ville qu’ils avaient choisie qui sera finalement un faux compte. A cause de cela la plateforme a reçu bon nombre de critiques concernant son authenticité.

Un bilan mitigé pour Couchsurfing avec un gros avantage indéniable mais tout de même quelques inconvénients à prendre en compte.  Prête à découvrir des alternatives à cette plateforme ? Accrochez vos ceintures à vos canapés on part surfer !

<h2>Be Welcome</h2>
bewelcome.jpg
Plateforme d’hébergement de voyageurs créée en 2007. Be Welcome permet de rencontrer des gens lors de son voyage, être hébergé gratuitement et facilement et bien sûr incite au partage. La plateforme gratuite s’appuie sur les dons des bénévoles pour les coûts de maintenance du site. Alors pourquoi elle plutôt qu’une autre ?

Avantages :

  • On peut renseigner beaucoup de détails

Be Welcome permet de faire des recherches très précises sur notre futur hôte. Ainsi, vous pourrez sélectionner le genre de votre hôte, s’il fume ou non, la langue parlée, l’âge et encore tout un tas d’infos. Bon, si Christelle a un serpent en guise d’animal de compagnie vous ne le saurez qu’à l’arrivée mais au moins vous aurez choisi une hôte qui ne fume pas.

  • Plateforme gratuite

Gros avantage de la plateforme : sa gratuité. Autant en tant qu’hôte qu’en tant que voyageuse. Effectivement, la plateforme fonctionne grâce aux dons effectués par la communauté donc pas besoin de verser un sou lors de votre escapade. Tout benef pour les petits budgets.

Je vous laisse maintenant découvrir les inconvénients de Be Welcome.

Inconvénients :

  • Petite plateforme

Malgré sa gratuité, étant une petite plateforme, Be Welcome dispose de moins d’hôtes et voyageurs que les autres plateformes (notamment Couchsurfing).  Si vous comptez partir au Zimbabwe pas sûre que vous y trouviez beaucoup d’hôtes disponibles. Surtout si vos critères de sélection sont élevés.

A la limite, vous pouvez toujours choisir votre destination en fonction des hôtes disponibles. Mais en tant qu’hôte si personne ne vous envoie de demande d’hébergement la plateforme va vite devenir inutile à vos yeux n’est-ce pas ? Vous qui arriviez sur Be Welcome avec l’envie de partager vos spots préférés de la ville vous n’avez finalement personne qui vient vous rendre visite.

Heberger.png
  • Pas sécurisé

Tout comme couchsurfing la plateforme n’est pas sécurisée. Il n’y a certes pas eu autant de problèmes d’agressions sur Be Welcome mais on ne peut pas savoir à 100% si la personne qui nous héberge est une personne de confiance. 

La plateforme possède tout de même un onglet sur la sécurité, des astuces pour trouver des hôtes dignes de confiance et même une team s’occupant des requêtes sur la sécurité. Cela dit personne ne vérifie les profils et si un problème vous arrive vous ne pourrez leur en faire part qu’après le séjour.  


En bref, Be Welcome c’est gratuit, attrayant, mais c’est un peu inactif du côté de la communauté qui stagne dans les chiffres depuis maintenant quelques années et surtout ce n’est pas très sécurisé.  

Après cette seconde plateforme de couchsurfing voyons quelles autres alternatives s’offrent à nous. 

<h2>La voyageuse</h2>
lavoyageuse.jpeg
Plateforme qui voit le jour en 2018, le site est dédié aux femmes souhaitant voyager en solo et être hébergées chez d’autres femmes. Prônant le séjour authentique et l’aide à l’émancipation des femmes à travers le voyage, La Voyageuse compte aujourd’hui 1750 hôtes à travers le monde. Découvrons ce qu’elle propose de son côté :

Avantages :

  • Site sécurisé : profils vérifiés

La Voyageuse est une plateforme de couchsurfing sécurisé. Le profil de chaque hébergeuse est vérifié grâce à un système unique, à la fois humain et automatisé. Des entretiens téléphoniques sont passés pour s’assurer des intentions et du profil de la personne chez qui vous pouvez vous rendre en tant que voyageuse. Là, pour le coup, vous saurez si votre hôte aura un animal de compagnie insolite ou non ! 

En plus de ça, l’équipe assure un suivi lors des échanges entre voyageuse et hébergeuse et se tient disponible en cas d’annulation de dernière minute pour vous aider à trouver des solutions. Cela dit, la plateforme ne cherche pas non plus l’hôte pour vous, c’est à vous de comparer les profils et faire votre choix.

  • Possibilité de voyager avec son enfant de moins de 12 ans

La Voyageuse prône le voyage de la femme seule cela dit elle comprend qu’en tant que femme seule on peut se retrouver dans l’impossibilité de voyager car on doit s’occuper de son enfant. Pour cela la plateforme propose de voyager avec son enfant s’il a moins de 12 ans. Au-delà de cet âge il est plutôt considéré comme un ado et est plus apte à rester seul quelques jours. 

Bon après c’est à vous de vous assurer que Joëlle, votre hébergeuse, sera d’accord pour vous accueillir avec votre enfant en plus (généralement elle est ravie de vous accueillir tous les deux).

  • Dédié aux femmes

Le site est dédié uniquement aux femmes. Pourquoi créer un couchsurfing sécurisé pour les femmes ? Parce que malheureusement encore aujourd’hui encore trop de femmes refusent de voyager seules par peur de la personne chez qui elles seront hébergées. Le fait d’être hébergé par une femme peut être rassurant pour elles. D’autant plus que les hébergeuses inscrites sur La Voyageuse sont bien souvent ferventes de l’émancipation de la femme à travers le voyage et ravie d’en aider plus d’une à franchir le pas.
Voyager solo.png
Inconvénients :

  • Site uniquement dédié aux femmes qui voyagent seules (non je ne deviens pas folle, c’est un avantage comme un inconvénient)

Etre un site de couchsurfing uniquement dédié aux femmes a aussi ses inconvénients. Effectivement les hommes ne sont pas autorisés à voyager avec cette plateforme (pas de chance messieurs) mais les hébergeuses résidant avec un homme sont bien entendu acceptées sur la plateforme.

L’autre principe de la plateforme est de pousser les femmes à voyager seules et c’est pour cela qu’elle n’accepte pas les demandes de femmes souhaitant voyager accompagnées (sauf de leur enfant de moins de 12 ans). Le séjour est bien plus authentique lors d’un voyage solo et les hôtes n’ont pas forcément la place pour accueillir deux voyageuses.

  • Prix à payer pour voyager

Et oui la sécurité ça a un coût. Pour voyager vous devez payer 119€ pour un pass qui vous permettra d’envoyer autant de requêtes que vous souhaitez sur un an ou 49€ pour la même chose sur trois mois uniquement. Un certain coût, qui vous assure cependant de ne pas vous retrouver nez à nez avec Jean-Michel, 45 ans, fan de tunning (et de filles) alors que vous vous attendiez à rencontrer Céline, 24 ans, passionnée d’équitation… Eh oui ça peut arriver (hein Couchsurfing 😉)

  • Principalement développé dans les pays francophones

Bien qu’il semblerait que La Voyageuse tende à se développer à l’international elle est pour l’instant plutôt développée dans les pays francophones. Un mal pour les françaises qui souhaitent partir à l’étranger mais l’occasion de découvrir la France plus en détail.

 Au final La Voyageuse c’est plutôt pas mal surtout niveau sécurité. Certes, il y a un coût à payer mais n’est-ce pas utile finalement ? Après la plateforme n’est dédiée qu’aux femmes pour une fois qu’on a un truc rien que pour nous pourquoi nous en priver ?

<h2>Host a sister</h2>
host a sister.jpg
Host a sister est un groupe Facebook qui met en relation des femmes qui souhaitent voyager, avec d’autres femmes qui souhaitent les héberger. Créé en mai 2019 le groupe compte actuellement plus de 118 000 membres à son actif. Voyons voir ce que les Sisters nous réservent.

Avantages :

  • Beaucoup de « sisters » à travers le monde

Premier avantage : le nombre de membres. Le groupe est uniquement actif sur Facebook et a pourtant un grand nombre d’adhérentes à travers le monde. Avec ses 118 000 « sisters » principalement basées aux Etats-Unis, vous trouverez bien quelqu’un pour vous héberger lors de votre prochain séjour.

  • Rapide retour grâce à Facebook

Deuxième avantage pour le groupe, elles sont présentes sur Facebook. Alors bien sûr cela peut être un inconvénient (et nous verrons d’ailleurs pourquoi juste après) mais c’est aussi un avantage.

Quand on est sur Facebook on peut voir qui se connecte ou qui est connecté et la dernière connexion des utilisateurs. C’est un peu intrusif oui mais cela permet aux voyageuses de voir si leur potentielle hôte s’est connectée récemment ou non et de pouvoir anticiper et trouver une nouvelle « sister » si jamais celle-ci ne lui répond plus.

  • Visibilité sur le profil de la personne

Autre bénéfice à être sur Facebook, on voit les profils des utilisateurs. Cela ne garantit pas que le profil soit vrai et qu’on puisse avoir confiance en la personne mais cela permet au moins d’avoir un aperçu d’avec qui on communique ou chez qui on se rend.

Pas mal pour un groupe Facebook hein ? Cela dit il y a aussi quelques inconvénients.

Inconvénients :

  • Pas de site 

Premier inconvénient, le groupe n’a pas de site. En quoi est-ce un problème ? Et bien à part accepter ou non les profils entrant dans le groupe, Host a sister n’a pas de visuel sur les profils, les échanges ou encore qui voyage chez qui. En termes de sécurité c’est pas génial… Pareil de votre côté en tant qu’hébergeuse ou voyageuse vous ne pouvez jamais être sûre à 100% de la personne que vous accueillez ou chez qui vous serez hébergée.

  • Identité visible par tout le monde

Un autre inconvénient avec le fait que le groupe soit sur Facebook est que tous les membres ont accès à votre profil. Personnellement partager mon identité avec tout le monde et leur donner accès à mes photos et infos personnelles ne m’attire pas beaucoup.

Bon vous l’aurez compris, le concept d’Host a sister part d’un bon sentiment mais là aussi, la sécurité pèche un peu…

Passons maintenant au dernier :

<h2>5W</h2>
5W.jpg
5W ou Women Welcome Women WorldWide signifiant des femmes qui accueillent d’autres femmes à l’international. Compagnie à but non lucratif créée en 1984 la plateforme regroupe bon nombres de membres à travers le monde. Découvrons quels sont ses avantages et inconvénients.

Avantages :

  • Gratuité 

La plateforme est gratuite autant pour les hébergeuses que les voyageuses ce qui permet à tout le monde d’y avoir accès et (pourrait-on penser) facilite l’accroissement de la communauté.
Recevez une voyageuse.png
  • Evénements proposés

Chaque année, 5W propose de nombreux rassemblements pour ses membres à travers le monde entier. Cela permet à chacune de rencontrer d’autres femmes qui voyagent elles-aussi, de partager leur expériences et passer un moment convivial. Parfois même, d’y trouver des amies et de potentielles futures hébergeuses. 

  • Beaucoup de membres

5W comprends bon nombre de membres, toutes femmes bien entendu pour la plupart situées dans des pays anglophones. Ainsi, vous trouverez plus de 500 femmes prêtes à vous héberger et partager avec vous rien qu’en Australie.

Après les avantages place aux inconvénients parce que rien n’est jamais tout beau tout rose non ?

Les inconvénients :

  • Une plateforme vieillissante

Malgré son nombre de membres assez conséquent, la plateforme n’est pas très active et n’incite plus vraiment au couchsurfing. La communauté est inactive et le site pas très intuitif. Le fait que ce soit une organisation à but non lucratif n’aide pas beaucoup non plus à engager la communauté. Depuis sa création la plateforme n’a pas connu un essor fulgurant et stagne de plus en plus, pas très encourageant pour les voyageuses.

Comme vous avez pu vous en rendre compte, chez 5W le cœur y est mais au niveau de l’engagement de la communauté on note un certain déclin.

C’était une présentation de quelques moyens de pratiquer le couchsurfing mais il en existe bien d’autres plus ou moins utilisés et là encore avec leurs différences comme :

Hospitality.org, Servas International, La Route du Sel, ...

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour organiser votre premier voyage en solo en pratiquant le couchsurfing. Alors qui veut franchir le pas ?

Et si vous êtes en quête d’inspiration quant à votre destination on vous propose aussi de découvrir les meilleures destinations pour voyager pas cher en France. 

AVENTURE| MODE DE VIE| VOYAGE
Vous aimez cet article ? Partagez le :

Articles de la même autrice

Articles suggérés

Retour au blog