COVID-19 : Annonce importante, en savoir plus
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
CONSEILS & ASTUCES

10 astuces pour organiser son premier voyage solo

article-photo-156
profile-photo-19003

Les opinions exprimées dans cet article sont propres à l'auteur·e.

Vous n’êtes jamais partie en voyage solo mais à force de voir toutes ces femmes découvrir leur région et le monde vous vous sentez d’humeur aventurière. Prête à affronter l’inconnu oui, mais par où commencer ?

Vous n’avez finalement jamais organisé de voyage solo et bien que l’envie soit présente vous vous sentez déjà dépassée. Pas de panique, voici quelques astuces incontournables pour organiser son premier voyage solo. Ici je me concentrerai sur les 10 astuces pour un premier voyage solo en France mais elles peuvent aussi servir pour un voyage à l’étranger et sont bien sûr, modifiables selon les personnes et les destinations.

https://www.la-voyageuse.com/voyager-seule

<h2>1. Commencer petit pour son premier voyage solo</h2>
Qui dit voyage dit destination mais comment bien la choisir ? Voici quelques astuces pour vous sentir préparée et choisir la destination qui vous donne envie. Un premier voyage solo peut impliquer une certaine appréhension.

Dans ce cas mon conseil est de commencer par voyager dans une destination proche de chez vous, pourquoi pas dans la même région ou celle attenante. Vous vous sentirez moins dépaysée et si vous êtes vraiment trop mal à l’aise vous pourrez toujours demander à une amie de vous rejoindre ou bien rentrer chez vous facilement. Pour toutefois éviter ce genre de scénario, prévoyez de partir un weekend ou quelques jours seulement pour un premier voyage solo.

Si vous vous sentez prête à voyager un peu plus loin, ciblez une destination qui regroupe certains de vos centres d’intérêts et de vos passions. Vous vous sentirez plus à l’aise dans un environnement un peu familier. Une fois plus confiante vous aurez plus de facilité à vous adonner à de nouvelles activités et découvrir l’endroit où vous avez choisi de voyager comme vous le souhaitez. Si vous avez peur de partir, que vous stressez un peu à l’idée de vous retrouver seule je vous conseille de réserver un logement chez l’habitant.

Et pour vous sentir encore plus en sécurité retrouvez toutes les hébergeuses validées par La Voyageuse, disponibles dans les différentes régions de France. Un séjour d’autant plus authentique et des rencontres avec des femmes qui soutiennent les voyageuses qui osent le voyage solo.

<h2>2. Prendre le temps de s’organiser</h2>
S'organiser
S'organiser
Seconde astuce pour bien organiser son premier voyage solo : soyez prête. Oui c’est en effet très vague… Alors qu’est-ce que j’entends par là ? Prévoyez tout ce que vous pouvez en amont, valise, planning d’activités à faire une fois sur place et potentielles réservations. Tout ce qui pourra vous aider à vous sentir le plus en confiance et profiter de votre voyage sereinement. Attention toutefois à ne pas trop prévoir pour ne pas être déçue lors de votre voyage.

Personnellement, lors de mes voyages, je reste très flexible sur mes activités et le déroulement de mon séjour. Après tout, si tout ne se passe pas comme vous l’aviez prévu ce n’est pas la fin du monde. Quand vous vous remémorerez ce premier voyage solo ce n’est certainement pas la première chose dont vous vous souviendrez ou bien vous en rirez. D’autant plus que vous ne connaissez pas toutes les possibilités offertes par la destination dans laquelle vous vous rendez. 

Vous aurez certainement listé les activités les plus touristiques mais qui sait, une fois sur place, vous rencontrerez peut-être des habitants heureux de vous faire découvrir la ville et ses secrets. Saisissez l’opportunité, votre voyage n’en sera que plus mémorable et vous aurez un œil bien moins touristique sur votre destination. En cas de problème relativisez, il y aura toujours quelqu’un pour vous aider sur place, un voyage solo n’implique pas de se retrouver seule tout le long du voyage.

<h2>3. Penser à la préparation mentale</h2>
« Mais qu’est-ce qu’elle raconte ? Qu’est-ce que ça veut encore dire ? Comment est-ce que je me prépare mentalement ? » Oui d’accord encore un titre assez vague je vous l’accorde mais j’arrive avec des explications ! 

Un premier voyage solo peut être assez stressant parce que voyager c’est une chose mais voyager seule c’en est une autre, surtout en tant que femme. Alors pour être prête on s’assure qu’en plus de nos valises notre cerveau l’est aussi et on aborde ce voyage avec envie plutôt qu’angoisse. Personnellement, pour cela, je commence par faire la liste de toutes les choses qui me stressent, mes potentielles réticences à faire ce voyage et ce qui pourrait mal se passer. Une fois cela fait, je fais le point et j’essaye de trouver des solutions à ce que j’ai écrit mais surtout, je RELATIVISE. Cette crainte tout en haut de ma liste n’est pas si terrifiante que ça finalement et ce truc qui m’angoisse n’est pas si insurmontable. Croyez-moi, vous êtes capable de bien plus que vous ne l’imaginez. 

C’est aussi une des clés pour un voyage solo en toute sérénité : se faire confiance. Plus vous vous sentirez confiante plus vous serez à l’aise. Votre instinct à souvent raison alors peut-être est-il temps de le suivre. Parfois, vous vous retrouverez même complètement seule et c’est là tout le but et le plaisir de ce voyage. En cas de stress ou de doute vous n’êtes jamais bien loin d’une personne pour vous aider si besoin.

<h2>4. Préparer sa valise en conséquence</h2>
Après la préparation mentale vient une préparation tout aussi, voire pour certaines, encore plus compliquée : la valise. Je vous sens trembler à la lecture de ce mot. Ah la valise charmante source d’angoisse, d’énervement et finalement de résignation et d’abandon.

Alors comment bien préparer sa valise ? L’astuce quand on part voyager solo c’est de prévoir une petite valise assez légère avec le strict nécessaire. Vous serez bien contente que votre valise fasse le poids d’une plume lorsque vous devrez la hisser au-dessus de votre tête pour la mettre sur une étagère dans le bus ou le train. Préparez-la avec les indispensables selon la destination dans laquelle vous vous rendez. Chaussures de rando, maillot de bain ou après-skis, tenue de soirée (sait-on jamais), brosse à dents et kit de secours tout y est. Pour le reste, vous ne partez pas non plus dans une contrée sans civilisation, vous trouverez certainement une supérette pour combler vos oublis.

Pour celles qui ne souhaitent même pas s’encombrer d’une valise on vous explique aussi comment préparer un sac de voyage de 7 kg. Si cela vous rassure, vous pouvez aussi faire une liste de tout ce que contient votre valise pour être sûre de ne rien laisser lorsque vous la referez à la fin de votre séjour. Pensez aussi à faire une copie de vos documents importants ou pièce d’identité, ainsi vous en aurez toujours une version sous la main en cas de perte ou de vol (eh oui ce sont malheureusement des choses difficiles à anticiper). Gardez ces copies bien au chaud dans votre valise ou en version numérisée dans votre portable. Pour un voyage en France cela reste moins problématique qu’un séjour à l’étranger mais peut s’avérer très utile.

<h2>5. Prévoir des plans B, C, D...</h2>
Je ne vous demande pas de prévoir un plan B pour absolument TOUT votre voyage mais surtout pour votre trajet. Entre grèves, manifestations ou revendications en tout genre je suis sûre que vous aussi vous avez déjà expérimenté un retard voire une annulation de transports (la SNCF on ne vous en veut pas). Quoi de plus stressant que de devoir trouver une solution à la dernière minute pour arriver à destination. Mon astuce pour ne pas avoir à vous en soucier de trop alors, prévoir une solution de repli, un plan B (voire un plan C). Ainsi vous serez moins surprise si votre première option tombe à l’eau et saurez quoi faire pour enfin parvenir à votre destination. Cela vous permettra de vous sentir plus en contrôle de la situation et donc plus confiante. Dites au revoir au stress, ce n’est ni lui ni une grève qui viendront gâcher le plaisir de votre premier voyage solo !

<h2>6. Echanger avec son entourage</h2>
N’ayez aucun doute là-dessus, votre entourage aura certainement quelque chose à vous dire concernant votre décision de voyager en solo pour la première fois et encore plus en tant que femme. Alors pour qu’ils cessent d’en faire une montagne, parlez-en avec eux. Discutez du voyage, de votre choix, rassurez-les (et vous par la même occasion). Le plus vous les mettrez en confiance avec votre choix le plus vous le serez aussi. Parce que bien qu’on essaye de se détacher au maximum de l’avis de nos proches, il y aura toujours une petite voix pour nous rappeler telle ou telle crainte dont ils nous avaient fait part. Qui sait vous les inciterez peut-être même à héberger des voyageuses.

https://www.la-voyageuse.com/heberger-une-voyageuse-solo

Le plus vous en parlez le plus ils seront prêts à vous laisser partir et profiter. Ils seront même parfois de bons conseils, à échanger sur le sujet peut-être vous feront-ils penser à des points sur lesquels vous souhaiteriez finalement être plus renseignée. Leur avis vous permettra de faire plus de recherches et d’être encore plus préparée, prête à aborder la plupart des situations dans lesquelles vous pourriez vous retrouver. Vous pourrez aussi connaître leur opinion sur un sujet qui vous tracasse et ils pourront vous aider à décider des indispensables de votre valise (oui maman j’ai bien pris ma crème solaire), aux incontournables de la région en passant par les différents moyens de vous y rendre. Ne voyez pas ça comme une corvée, c’est un passage obligatoire, après tout vous ne pouvez pas juste partir sans prévenir personne, à moins que…

<h2>7. Avoir un premier contact avec sa destination</h2>
Une astuce en menant à une autre, après s’être informée auprès de vos proches il est temps de s’informer auprès de pros du voyage. Infos sur le voyage en solo ? Check ! infos sur la destination et les incontournables ? Pas check… Alors direction internet ce super outil qui regorge d’infos (parfois de trop d’ailleurs). L’astuce pour ne pas se noyer dans la masse : chercher des blogs et comparer les infos. 

La plupart des auteurs et autrices de blogs se fient à leurs propres expériences alors ne prenez pas tout au mot sélectionnez les conseils qu’on peut vous donner et adaptez-les à votre destination. Faites-vous votre propre expérience. Une interrogation particulière ? vous trouverez sûrement un forum qui pourra y répondre. Et si vous préférez discuter avec une personne en face-à-face, vous trouverez certainement des groupes avec des femmes ayant voyagé seules, prêtes à vous rencontrer et à témoigner de leur expérience (bonne ou mauvaise). Faites toutefois bien la part des choses, beaucoup de récits concerneront un voyage solo à l’étranger, ce qui peut s’avérer bien différent d’un voyage solo en France. Même si les grandes lignes restent les mêmes certains conseils seront propres à la destination. 

Une fois que vous avez fait le plein de conseils sur le voyage solo tournez-vous vers des conseils sur votre destination. Quels sont les incontournables ? Comment éviter les endroits trop touristiques et où trouver les petits endroits insolites ? Toutes ces questions que vous vous posez auxquelles quelqu’un aura déjà certainement répondu. 

Pour celles qui ne seraient pas à l’aise avec le flot d’informations qu’on trouve sur internet, vous pouvez toujours vous tourner vers une version papier. De nombreux livres recensent tout de ce que vous pouvez ou devez, faire et voir, dans telle ou telle destination. Je suis sûre que vous trouverez un petit guide qui saura répondre à vos questions. Si vous êtes hébergée par une habitante comme avec La Voyageuse, vous avez aussi la possibilité de discuter avec votre contact déjà sur place pour vous préparer à votre arrivée. Enfin, en amont et une fois sur place n’hésitez pas à vous tourner vers l’office de tourisme qui sera certainement de bons conseils.

<h2>8. Mettre son quotidien entre parenthèses</h2>
Se mettre en pause
Se mettre en pause
C’est votre premier voyage solo, votre toute première expérience. Elle sera quoi qu’il arrive inoubliable, mais voici une astuce qui vous permettra d’en profiter d’autant plus. Détachez-vous de votre quotidien. Vous partez en voyage solo, vous êtes en vacances, avec pour seul mot d’ordre : profiter. Et pour profiter pas question de penser boulot, ni d’être hyperconnectée. On pose le téléphone, on ne répond plus aux mails du travail aussi importants qu’ils soient. Vous êtes en vacances, c’est votre moment. 

Prévenez votre famille que vous ne serez plus disponible pendant votre voyage, dites leur que c’est pour vous immerger au maximum et voir une vraie différence avec votre quotidien, je suis certaine qu’ils comprendront. Vous aurez d’ailleurs, bien plus de plaisir à partager avec eux anecdotes et photos, à votre retour, plutôt que si vous leur racontez votre journée chaque soir dans les moindres détails. 

Concernant le travail, oui je sais c’est dur, vous pensiez avoir bouclé ce dossier avant de partir mais vous vous retrouvez finalement en plein dedans vendredi à 18h et super stressée à l’idée de partir et de le laisser en plan. Un conseil pour éviter ce genre de situation, ne vous lancez pas dans de gros projets ou lourdes tâches une semaine avant de partir. Vous voyagerez plus sereinement si vous n’avez pas commencé la tâche plutôt que si vous êtes partie en plein milieu.

<h2>9. User du soutien de ses proches</h2>
Qu’est-ce que ça veut encore dire ? User de leur soutien ? Pour quoi faire ? En lien avec le point précédent lorsque vous partez vous avez tendance à repenser à votre chez vous et à tout ce qui peut vous y ramener ou vous stresser. Est-ce que j’ai bien fermé la porte à clefs ? Et mes plantes qui va les arroser ? Oh mince Félix, le chat, il est resté dehors, je dois faire demi-tour le pauvre… Stop aux mauvaises idées tout va bien se passer.

Avant de partir, confiez votre maison à une personne de votre entourage en qui vous avez toute confiance. Faites-lui une liste de ce qui pourrait vous inquiéter durant votre séjour (les poules à nourrir, le chien à faire sortir, etc.), rien de bien compliqué en soi. Si vous avez choisi cette personne c’est que vous croyez en sa capacité à ne pas mettre le feu à votre maison alors plus besoin d’angoisser à ce sujet.

Pour celles qui laisseraient leur famille pour s’évader quelques jours en solo, pas de panique, les enfants se porteront très bien et seront encore plus contents de vous voir à votre retour. Certes, ils vous manqueront mais il faut aussi savoir se prendre des moments pour soi-même et ce voyage solo en est un. N’ayez pas seulement confiance en vous lors de ce voyage, ayez aussi confiance en eux, vos proches, qui sont tout à fait à-même de s’en sortir sans vous quelques jours. 

<h2>10. Goûter à une nouvelle culture</h2>
Savourer les différentes cultures
Savourer les différentes cultures
Que ce soit en France ou à l’étranger vous allez vivre une nouvelle expérience et donc expérimenter une nouvelle culture, les traditions dans le Sud de la France ne sont pas les mêmes que dans le Nord, les activités non plus d’ailleurs. Alors dernière astuce pour appréhender au mieux votre premier voyage solo, soyez ouverte d’esprit, prête à découvrir de nouvelles traditions et animations spécifiques à la destination dans laquelle vous vous rendez. 

Plus vous vous impliquerez dans votre voyage et votre immersion, plus vous aurez de chance de revenir avec des souvenirs authentiques et différents de ceux que ramènent tous les touristes. Cela dit, tout dépend de ce que vous souhaitez retirer de ce voyage. Bien se renseigner sur le lieu où vous vous rendez peut aussi vous éviter certaines boulettes. Effectivement, certains mots, signes ou expressions peuvent être incompris ou interprétés différemment selon les régions. Ne vous renfrognez pas si l’on vous le fait remarquer, au contraire apprenez de votre erreur et savourez la différence qui rend ce voyage unique. 

Et pour éviter de vous retrouver dans une situation trop malaisante cherchez les potentielles grosses différences avec votre région avant de vous y rendre, vous vous sentirez d’autant plus à votre aise si les locaux ne vous regardent pas de travers pour quelque chose que vous auriez dit ou fait.

Vous êtes arrivées à la fin de mes astuces pour organiser son premier voyage en solo. N’hésitez pas à les confronter à d’autres témoignages que vous pourrez trouver et à les adapter à votre voyage. A vous de vous faire votre propre expérience.

Besoin d’un petit récap ? Il suffisait de demander :
1)   Choisir sa destination et réserver son logement
2)   Se préparer mais pas trop   
3)   Se préparer mentalement
4)   Faire sa valise en conséquence selon sa destination
5)   Prévoir un plan B pour les transports
6)   En parler avec son entourage
7)   S’informer sur sa destination et le voyage solo
8)   Se détacher de son quotidien
9)   Faire confiance à ses proches
10) Être prête à s’ouvrir à de nouvelles expériences et traditions
Et surtout n’oubliez pas : PROFITEZ !!

Maintenant que vous êtes prête à partir en solo, vous vous demandez par où commencer en termes de destinations ? Je vous laisse jeter un œil à ce top des destinations pas chères pour voyager en France qui pourra vous donner quelques idées 😉 !

AVENTURE| ROAD TRIP| VOYAGE

Articles de la même autrice

Articles suggérés

Retour au blog