Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

8 conseils pour les voyageuses solitaires timides

Christina B. - 19-04-2019

Voici mes 8 conseils pour les voyageuses solitaires timides :

No. 1/ Commencez petit, posez des questions, bavardez

Je sais, être une simple voyageuse timide est déjà une expérience intimidante et effrayante, sans parler d'aller au restaurant tout seule ! Croyez-moi, je suis passée par là. La première fois est toujours difficile (même embarrassante dans mon cas), mais vous ne pouvez pas éviter d'aller au restaurant seule lorsque vous voyagez en solo.

Bien sûr, oui, vous pouvez manger des sandwichs de supermarché lorsque vous êtes sur un petit budget, mais vous devez bien goûter à un plat local dans un restaurant à un moment donné. Vous seriez surpris de voir à quel point les serveurs/serveuses sont désireux de discuter avec vous ! Ce que je fais souvent, c’est demander dans mon hôtel ou mon auberge l’adresse d’un restaurant local, non-touristique. Je vais là-bas juste après leurs heures de pointe (quand les serveurs sont moins occupés) et je demande à m’asseoir près de la fenêtre (pour observer les gens).

Je saisis toutes les occasions de discuter, par exemple, quand ils viennent prendre votre commande : "C’est quoi, VOTRE plat préféré ?". Quand ils demandent si tout va bien : "Ce plat est vraiment bon, comment ça s’appelle ?” (peu importe le langage que vous utilisez). Quand ils vous apportent l’addition : “C’est la première fois que je viens ici, qu’est-ce que vous me recommandez de visiter ?”, “Pouvez-vous me l’écrire ?", "Savez-vous ce qu’il y a en ville ce soir ?" À ma grande surprise, ils me donnaient souvent des astuces de locaux et me proposaient même leurs coordonnées au cas où j’aurais des problèmes !

Bien sûr, vous pouvez discuter n'importe où, comme dans les cafés (demander d’où viennent leurs grains de café, par exemple), les bars (demandez aux barmans le nom de la chanson qu’ils passent), les magasins (demandez aux commerçants quel serait un cadeau spécial)... etc, vous pouvez commencer petit ! La clé est d'être curieux et créatif (et d’éviter les endroits trop touristiques, où les employés sont trop occupés pour vous prêter attention). Les habitants sont plus qu'heureux de discuter avec vous lorsque vous montrez que vous vous intéressez à eux et que vous appréciez leurs services.

No. 2/ Logez chez l’habitant/en auberge

Si vous le pouvez, le mieux est de loger chez l’habitant, sinon vous pouvez vous loger dans une auberge de jeunesse. L'heureuse réalité, c’est que tout le monde n'est pas timide ! Vous aurez certainement des gens qui viendront vers vous et démarreront une conversation avec vous. Saisissez l’occasion et posez des questions après avoir répondu aux leurs ! Tôt ou tard, vous vous sentirez plus à l'aise avec des inconnus.

No. 3/ Un carnet et un stylo sont toujours des bons moyens de briser la glace !

Je n'ai jamais voyagé sans un bloc-note et un stylo dans mon sac. Je ne doute pas que les téléphones mobiles soient plus efficaces et essentiels pour les voyageurs, mais il y a quelque chose dans un bloc-note et un stylo auquel je ne peux pas résister - la « touche personnelle » ! Alors, comment brise-t-on la glace avec un carnet et un stylo dans son sac ? Eh bien, il y a différentes façons ! Dans mon cas, chaque fois que je demande des informations à des personnes, je leur demande de les écrire ou de les dessiner. Ensuite, je leur dirais que ce carnet est magique et qu’il m’apporte de la chance. Les gens deviennent toujours très curieux et me demandent pourquoi, puis je leur dis que je collectionne les notes de personnes que j’ai rencontrées partout dans le monde, c’est comme si le carnet prenait vie grâce à ces beaux écrits dans différentes langues. Ils voulaient souvent écrire une phrase qu'ils aiment dans le bloc-note en guise de petite « contribution ». Cela mène souvent au début de leurs récits de voyages personnels…

No. 4/ Imaginez que vous êtes perdu (sauf si vous êtes vraiment perdu)

Bien sûr, je ne voulais pas dire que vous devriez arrêter au hasard celui qui vous dépasse et lui demander votre chemin. Observez les gens et arrêtez quelqu'un qui ne semble pas pressé (vous pourriez peut-être en juger par sa vitesse de marche ou par le langage corporel/les expressions du visage) et qui semble habiter dans le coin. Vous pouvez toujours commencer par le classique « Savez-vous comment je peux arriver là à partir d’ici ? », et si la personne dit oui, vous pouvez continuer et demander : « En fait, c’est la première fois que je visite cette ville, habitez-vous ici ? Peut-être pourriez-vous me suggérer de beaux endroits proches d’ici pour passer mon après-midi/ma soirée ?» Peut-être, vous ne savez jamais, que vous serez invités à partager une tasse de café là où il/elle se rendait !

No. 5/ Louez les autres ou acceptez les éloges !

Cela prend beaucoup de pratique pour les personnes timides mais c’est très gratifiant ! Vous commencerez peut-être à faire plus attention aux gens qui vous entourent : peut-être y a-t-il une grand-mère coiffée d'un joli chapeau, assise à côté de vous dans le parc ou un jeune étudiant portant un sac avec un motif original, assis à côté de vous dans un café. « Wow ! Désolée mais je ne peux pas m'empêcher de remarquer votre ____ (quelque soit l’objet qui ait attiré votre attention) ! Où l'avez-vous acheté ? ». Vous pouvez prolonger la conversation en demandant "J'aimerais acheter quelque chose de similaire, où me suggérez-vous d'aller ?".

No. 6/ Marcher plus !

Les transports en commun sont excellents, mais vous avez plus de chance de parler aux habitants lorsque vous marchez. Vous pouvez explorer en particulier les marchés ou les parcs locaux. Vous pouvez goûter toutes sortes d’herbes locales, de friandises, demander des avis, ou même demander à rejoindre la table de quelqu'un (s’il y en a une) ou un banc pour un déjeuner décontracté ou une collation.

No. 7/ Événements/groupes d'activités locaux

C’est peut-être une évidence, mais beaucoup de filles timides (comme moi il y a de nombreuses années) ressentaient parfois l’anxiété de se rendre seules à des événements. C’est pourquoi je vous conseille de rechercher des événements locaux sur les médias sociaux ou des forums de voyage où vous pourrez voir « Qui vient » (certains peuvent vous demander de devenir membre avant de pouvoir rechercher des événements, alors vous devriez simplement vous inscrire !). Vous pouvez généralement poster sur la page de l'événement. Si vous voyez des événements auxquels vous souhaitez participer mais que vous ne voulez pas y aller seule, vous pouvez simplement demander à quelqu'un de vous accompagner. Sinon, inscrivez-vous dans un groupe d'activités local, que ce soit explorer la ville sur un Segway, ou de la salsa, vous êtes sûr de rencontrer des gens avec qui vous pouvez facilement engager une conversation, car vous partagez déjà la même passion !

No. 8/ Réserver une excursion d'une journée avec une agence

Si vous avez un peu d'argent et du temps en dehors de votre emploi du temps, vous devriez réserver une excursion d'une journée avec une agence de voyage proposant des visites avec un petit groupe de personnes ! Non, pas ces circuits en autobus touristiques style “Hop On, Hop Off”, j’entends plutôt une visite culturelle approfondie avec un thème (dégustation de vin, gastronomie, canoë-kayak, randonnée, etc.). Les avantages de ce type de visite en petit groupe sont que vous avez généralement une navette/voiture privée qui transporte tous les participants, ce qui signifie que vous serez assis avec le même groupe de personnes pendant toute la durée de votre visite ! Voyager en petit groupe est moins intimidant que dans un grand groupe, car vous passez plus de temps à parler à vos compagnons de voyage et vous vous sentirez rapidement à l'aise car vous serez dans un environnement plutôt « amical ». Vous passerez du temps à faire les mêmes activités que vous aimez tous, c’est un excellent terrain d’entente pour entamer une conversation intéressante ! Vous serez inspiré pour partager vos réflexions sur la visite à la fin de la journée, et vous pourrez même trouver certaines personnes assez aimables pour vous inviter à prendre un verre après ! J'espère que ces petits conseils vous seront utiles la prochaine fois que vous voyagerez en solo ! Si vous avez des conseils personnels pour lutter contre la timidité, n'hésitez pas à les partager ci-dessous !

raod trip

conseil et astuces

voyage

Retour au blog