Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Comment je suis devenue une voyageuse en solo en étant une fille timide

Christina B. - 19-04-2019

Au cours de mon enfance, j'ai toujours été LA FILLE TIMIDE qui préférait s'enfouir dans des livres plutôt que de parler aux autres. J'étais un rat de bibliothèque et tous mes amis à l'école étaient comme moi.

J'aimais particulièrement lire des histoires d’aventures et je m'imaginais souvent être le personnage principal explorant des terres exotiques et trouvant des trésors. Naturellement, les bibliothèques étaient les endroits où mes amis et moi avions l'habitude de sortir, un endroit parfait pour éviter de converser avec les gens. Je me souviens des moments où nos conférenciers ont été appelés pour répondre à des questions en classe. Je bégayais, je rougissais et je sentais ma fréquence cardiaque monter. Je me sentais tellement mal à l'aise d'avoir l’attention du reste de la classe sur moi. Je n'aimais pas recevoir de compliments. Je n'aimais pas interagir dans un groupe. J'étais socialement maladroite et je faisais tout pour éviter le « contact visuel » avec les autres.

Quand j’ai eu 18 ans, je suis allée à l’université de langues étrangères, c’est là que j’ai découvert un tout nouveau monde grâce aux livres, à la musique, aux documentaires, aux films et à nos professeurs. Mon désir de voir le monde avec mes yeux était devenu encore plus fort. Lors d’une occasion spéciale, j’ai assisté à une exposition touristique, j’ai agi sur un coup de tête et me suis acheté un billet d’avion à prix réduit pour la Thaïlande avec toutes mes économies - c’était mon tout premier voyage en solo - je ne voulais pas y aller seule, mais je n'avais trouvé personne qui puisse venir avec moi.

CE VOYAGE M’A TOTALEMENT CHANGÉ !!!

J'étais bien préparée pour ce voyage. Mon agence de voyage s'est occupée de tout pour moi : hôtels, vol et itinéraire. C’est seulement à mon arrivée en Thaïlande que j’ai réalisé que je ne pourrais jamais être préparé à 100% pour un voyage - il y avait tout simplement trop de choses inattendues - L’ÉNORME barrière de la langue (la plupart des Thaïs ne parlent pas anglais), les coutumes locales, la nourriture, la météo, les règles de l'étiquette sociale… etc. J'ai passé la plupart du temps à essayer de m'expliquer dans une langue qu'ils comprenaient à peine. Vous pouvez donc imaginer que la plus simple des choses est devenue difficile, comme commander un repas, demander mon chemin, ou même prendre un taxi !

Mais étrangement, le fait d’être une voyageuse et d’être seule a fini par me faire réaliser que je devais sortir de ma zone de confort, sinon mon voyage serait totalement foutu. Après tout, j’ai dépensé toutes mes économies pour être ici, et si je ne faisais aucun effort, si je restais à l’hôtel toute la journée, je raterais beaucoup de choses. C'était difficile au début, j’attendais que quelqu'un vienne me proposer son aide. Ensuite, les choses se sont améliorées. Presque à la fin du voyage, alors que je demandais des indications pour une plage proche, je finis par rencontrer un groupe de gens de mon âge qui proposèrent de me conduire ensemble à la plage en voiture ! Bien que nous ayons encore des barrières linguistiques (ils connaissaient quelques phrases d’anglais basiques), nous avons été capables de communiquer et nous avons beaucoup ris !

Nous sommes même allés à un karaoké dans la soirée où j'ai chanté quelques chansons pop en thaï avec eux (je ne savais pas du tout de quoi parlaient ses chansons, mais on s'en fiche non ?!). Au moment où j'ai décidé de m'ouvrir aux gens, tout a juste été plus facile et meilleur. Je me souviens de l'excitation que j'avais après mon retour de ce voyage. Je sentais que j'étais une nouvelle personne. J'ai été libérée de ma peur. Je savais que je voulais en savoir plus et c’est exactement ce que j’ai fait : après quelques voyages en solo, ma timidité était complètement guérie. Je ne dis pas que voyager en solo fera de vous la personne la plus sociable, mais cela vous aidera certainement à vaincre votre timidité. Être timide ne devrait pas vous empêcher d'explorer le monde seule !

Maintenant, je ne vais pas vous embêter avec la fois où j’ai invité un groupe de routards étrangers et de locaux rencontrés dans les rues à venir fêter mon anniversaire dans un bar et nous nous sommes éclatés (bien sûr les filles, si vous êtes curieuses, je serais ravie de partager mes conseils !). Je suis sûre que vous avez probablement tous de meilleures histoires que les miennes !

Dans le prochain article, j'ai pensé que ce serait mieux de partager quelques-uns de mes conseils pratiques et faciles à appliquer, acquis au cours de mes dix dernières années d'expérience de voyage en solo, pour aider les filles timides à surmonter leur maladresse sociale et à interagir avec les gens.

inspiration

voyage

Retour au blog